International
URL courte
242212
S'abonner

Emmanuel Macron a exhorté jeudi sur Twitter les dirigeants qui seront au sommet du G7 à ne pas céder à la «loi du plus fort» de Donald Trump, quitte à accepter l’idée d’un G6+1.

Emmanuel Macron a évoqué sur Twitter que les participants du sommet du G7 au Canada pourraient signer la déclaration commune consécutive à cette réunion sans le Président Donald Trump.

«Peut-être que c'est égal au Président américain d'être isolé, mais ça nous est aussi égal de nous retrouver à six si besoin était», a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse au parlement canadien à Ottawa, aux côtés du Premier ministre du Canada Justin Trudeau.

Justin Trudeau et Emmanuel Macron ont averti jeudi Donald Trump qu'ils ne se laisseraient pas intimider par ses menaces de guerre commerciale, à la veille de l'ouverture d'un sommet du G7 qui risque de s'acheminer vers un format G6+1.

La rupture pourrait s'écrire noir sur blanc dans un communiqué signé seulement par le Canada, la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Italie et le Japon, à l'issue de la rencontre vendredi et samedi à La Malbaie, au Québec, si Donald Trump ne fissure pas ce front commun.

Les États-Unis ont imposé à partir du 1er juin de nouveaux tarifs douaniers à l'acier et à l'aluminium (respectivement de 25% et 10%) importés des pays de l'Union européenne, du Canada, du Mexique, de la Corée du Sud et d'autres pays.

Le Canada a annoncé qu'il imposerait 16,6 milliards de dollars canadiens de taxes (12,8 milliards de dollars américains) pour riposter aux États-Unis. Seront visés certains métaux ainsi que des produits de grande consommation, comme les yaourts, le café, les pizzas, les quiches, les concombres et le jus d'orange.

G7: la signature de la déclaration commune à six
© Sputnik .
G7: la signature de la déclaration commune à six

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Ankara répond à Paris après les propos de Macron sur le Haut-Karabakh
La Défense arménienne publie des photos de l'avion Su-25 abattu par un F-16 turc, selon Erevan
Tags:
G7, Justin Trudeau, Donald Trump, Emmanuel Macron, Canada, France, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook