International
URL courte
12661
S'abonner

Les autorités italiennes examineront les possibilités de mettre leur veto à la prolongation des sanctions contre la Russie lors du Conseil de l’UE qui se déroulera à la fin de juin, a annoncé le Président du Conseil des ministres italien, Giuseppe Conte.

Le gouvernement italien décidera s’il opposera son veto à la prolongation des sanctions à l’encontre de Moscou lors du Conseil de l’UE qui se tiendra à la fin du mois de juin, a indiqué le Président du Conseil italien, Giuseppe Conte, en marge du sommet du G7.

«En ce qui concerne le veto [à la prolongation des sanctions, ndlr], nous prendrons en compte les positions [de chacun, ndlr]», a notamment indiqué M.Conte.

Et d'ajouter:

«Nous faisons partie de l’Otan et ne remettons absolument pas en question l’appartenance de l’Italie à la communauté internationale, mais nous sommes partisans du dialogue et sommes sensibles à ce que les sanctions n’affectent pas la société civile de la Russie.»

Les chefs d'État et de gouvernement du «Groupe des Sept» sont accueillis ce vendredi à partir de 11h45 (15h45 GMT) par le Premier ministre Justin Trudeau à La Malbaie, pittoresque petite ville québécoise au bord du majestueux fleuve Saint-Laurent.

Lire aussi:

Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Tags:
prorogation, veto, dialogue, sanctions, OTAN, Giuseppe Conte, Italie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook