International
URL courte
214
S'abonner

L’acteur australien Howard X, connu pour ses imitations de Kim Jong-un, a été arrêté à l’aéroport de Singapour. Les autorités du pays semblent avoir durci au maximum les mesures de sécurité à l’approche du sommet historique entre Washington et Pyongyang.

L'Autorité chargée du contrôle de l'immigration a arrêté à l'aéroport de Singapour le sosie de Kim Jong-un, Howard X, qui s'y était rendu quelques jours à quelques jours du sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong-un, informe Bloomberg.

«Ils m'ont demandé quelles étaient mes vues politiques et si j'avais été impliqué dans des manifestations ou des émeutes dans d'autres pays», a-t-il raconté aux journalistes.

Selon le média, Singapour, connu pour ses mesures de sécurité strictes, assoit encore un peu plus sa réputation qui a été un facteur déterminant dans le choix de ce pays pour la tenue du sommet entre les dirigeants américain et nord-coréen. En attendant l'arrivée de Donald Trump et Kim Jong-un, les autorités du pays ont durci encore davantage les mesures habituelles.

Le sosie de Kim Jong-un s'est rendu à Singapour avant cette rencontre afin de participer à plusieurs évènements en compagnie de Dennis Alan, le sosie de Donald Trump.

«Le but initial était de venir et de profiter de ce moment historique[…] J'espère que la priorité de la rencontre réelle est de convaincre Kim de cesser de tirer des missiles et de déstabiliser la région», a expliqué Howard.

En février, ce sosie de Kim Jong-un qui incarne ce rôle depuis 2012 a raconté dans une interview à Sputnik être intéressé par la politique nord-coréenne depuis l'adolescence.

Les préparatifs du sommet américano-nord-coréen prévu pour le 12 juin à 09h00 (03h00, heure de Paris) battent leur plein, bien que Donald Trump ait annoncé son annulation le 24 mai. Après sa rencontre avec Kim Yong-chol, vice-président du comité central du Parti des travailleurs de Corée, le Président américain a déclaré que le sommet aurait finalement bien lieu le 12 juin à Singapour.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
sosie, interpellation, Donald Trump, Kim Jong-un, Singapour, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook