Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump et Kim Jong-un

    «Kim Jong-un» interpellé à Singapour à l’approche du sommet USA-Corée du Nord

    © AP Photo / Ahn Young-joon
    International
    URL courte
    214

    L’acteur australien Howard X, connu pour ses imitations de Kim Jong-un, a été arrêté à l’aéroport de Singapour. Les autorités du pays semblent avoir durci au maximum les mesures de sécurité à l’approche du sommet historique entre Washington et Pyongyang.

    L'Autorité chargée du contrôle de l'immigration a arrêté à l'aéroport de Singapour le sosie de Kim Jong-un, Howard X, qui s'y était rendu quelques jours à quelques jours du sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong-un, informe Bloomberg.

    «Ils m'ont demandé quelles étaient mes vues politiques et si j'avais été impliqué dans des manifestations ou des émeutes dans d'autres pays», a-t-il raconté aux journalistes.

    Selon le média, Singapour, connu pour ses mesures de sécurité strictes, assoit encore un peu plus sa réputation qui a été un facteur déterminant dans le choix de ce pays pour la tenue du sommet entre les dirigeants américain et nord-coréen. En attendant l'arrivée de Donald Trump et Kim Jong-un, les autorités du pays ont durci encore davantage les mesures habituelles.

    Le sosie de Kim Jong-un s'est rendu à Singapour avant cette rencontre afin de participer à plusieurs évènements en compagnie de Dennis Alan, le sosie de Donald Trump.

    «Le but initial était de venir et de profiter de ce moment historique[…] J'espère que la priorité de la rencontre réelle est de convaincre Kim de cesser de tirer des missiles et de déstabiliser la région», a expliqué Howard.

    En février, ce sosie de Kim Jong-un qui incarne ce rôle depuis 2012 a raconté dans une interview à Sputnik être intéressé par la politique nord-coréenne depuis l'adolescence.

    Les préparatifs du sommet américano-nord-coréen prévu pour le 12 juin à 09h00 (03h00, heure de Paris) battent leur plein, bien que Donald Trump ait annoncé son annulation le 24 mai. Après sa rencontre avec Kim Yong-chol, vice-président du comité central du Parti des travailleurs de Corée, le Président américain a déclaré que le sommet aurait finalement bien lieu le 12 juin à Singapour.

    Lire aussi:

    Un «CRS» faisant la fête avec les Gilets jaunes: une révélation inattendue des policiers
    L’avocat de Christian Quesada dégaine une information choc sur la sexualité de son client
    La Voix du Nord enfonce le clou sur son refus de publier une interview de Macron
    Tags:
    sosie, interpellation, Donald Trump, Kim Jong-un, Singapour, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik