Ecoutez Radio Sputnik
    Combattants du Hezbollah

    Le Hezbollah indique à quelle condition il quittera le sol syrien

    © AP Photo / Mohammed Zaatari
    International
    URL courte
    371335

    Le mouvement chiite libanais Hezbollah a déclaré qu'il ne se retirait du sol syrien que si les autorités de ce pays proche-oriental le lui demandaient.

    Les combattants du Hezbollah ne quitteront le sol syrien qu’à la demande de Damas, a fait savoir le secrétaire général de ce mouvement chiite libanais Hassan Nasrallah.       

    «Même si le monde entier se réunissait et nous proposait de partir, nous ne retirerions de Syrie qu’à la demande du commandement syrien», a-t-il déclaré à l’antenne de la chaîne Al-Manar.

    Le leader des chiites libanais a en outre souligné que dès que les autorités syriennes décideraient qu’elles n’auront plus besoin du Hezbollah, ses combattants quitteraient le lendemain même la Syrie.

    «Le Hezbollah n’a pas de projet propre en Syrie. Notre présence en Syrie est liée au développement de la situation sur le front», a-t-il expliqué.              

    Et d’ajouter que le jour du « grand combat » adviendrait et que c’est le jour où « on priera à Jérusalem ». 

    Lire aussi:

    Le Hezbollah quitte la frontière syro-libanaise
    «Cauchemar d’Israël»: le renforcement de l'influence du Hezbollah au Liban alarme Tel Aviv
    Le Hezbollah dit avoir presque vaincu Daech dans l'ouest de la Syrie
    Tags:
    retrait, Hezbollah, Hassan Nasrallah, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik