International
URL courte
9191
S'abonner

Le retour au format du G8 avec la participation de la Russie serait beaucoup plus significatif pour le monde, que le format du G7, a fait savoir Donald Trump aux journalistes à l'issue du sommet du G7 au Québec.

Donald Trump s'est dit encore une fois favorable au format du G8 avec la participation de la Russie qui serait «un atout» pour tous les pays.

«Nous n'avons pas voté, mais on en a discuté. Certains personnes aiment l'idée de réintégrer la Russie. Par le passé, c'était le G8, pas le G7», a déclaré Donald Trump aux journalistes après le sommet du G7 au Québec.

Et de poursuivre:

«Je crois que cela serait un atout de faire revenir la Russie. Ce serait bien pour le monde. Je crois que ça serait bien pour la Russie, pour les États-Unis, pour tous les pays membres du G7. Je crois, que le format du G8 serait meilleur. J'estime qu'avoir la Russie serait une chose positive. Nous nous aspirons à la paix dans le monde. Nous ne cherchons pas à jouer à des jeux.»

Le président du Conseil des ministres italien, Giuseppe Conte, a fait écho à la déclaration de Donald Trump. Il a déclaré que l'Italie espérait le retour au format du G8 le plus vite possible avec la participation de la Russie.

Le Président américain a déclaré vendredi que la Russie devrait assister à la réunion du G7, alors qu'il se préparait à venir au Canada pour assister à une partie de ce sommet de trois jours, annonce Reuters. Le Président américain a souhaité ainsi revenir à nouveau au format G8, abandonné en 2014 après le rattachement de la Crimée à la Russie.

Lire aussi:

Une jeune enlevée et dépouillée par quatre autres femmes à Saint-Étienne
Un drôle de cluster d'une cinquantaine de Chinois positifs au Covid-19 à Roissy
Invité à se rendre en Israël, le roi Mohammed VI aurait posé deux conditions à Netanyahou pour accepter
«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Tags:
Donald Trump, Canada, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook