Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    Pourquoi Poutine est-il le seul leader mondial qui pourrait remercier Trump? CNN répond

    Service de presse du Président
    International
    URL courte
    12419

    Vladimir Poutine serait le seul leader mondial qui pourrait sincèrement remercier le Président américain, estime la chaîne américaine CNN. D’après elle, c’est grâce à l’aide de Donald Trump que la Russie a aujourd’hui beaucoup d’occasions de se réjouir.

    La chaîne de télévision américaine CNN, connue pour son attitude constamment critique et négative à l'égard de Donald Trump, analyse aujourd'hui ce qui sous-tend les décisions du locataire de la Maison-Blanche qui, bien évidemment, ferait de nouveau le jeu de la Russie.

    Les choix politiques de Donald Trump sont favorables à Vladimir Poutine et lui donnent de nombreuses raisons d'être satisfait de sa position sur la scène internationale, selon CNN. L'un de ces motifs est la récente «amabilité de Donald Trump» qui a déclaré le 8 mai que la Russie devrait assister à la réunion du G7. 

    Le Président des États-Unis montre à chacune de ses nouvelles décisions que les États-Unis ne sont pas un allié fiable. Il donne l'image d'un pays qui ne prend pas en compte les opinions des autres, selon CNN. Jusqu'à aujourd'hui l'une des sources du pouvoir des États-Unis était leur capacité à rassembler leurs alliés, «les pays avec lesquels les États-Unis ont partagé les principes de la démocratie, le libre-échange, les droits de l'Homme et le respect fondamental de la personne». Donald Trump, au contraire, s'éloigne de ces pays et des valeurs qu'ils avaient en commun avec les États-Unis, ce qui favorise le renforcement de la position de Vladimir Poutine, toujours d'après CNN. Ses démarches affaiblissent donc les États-Unis et consolident leurs concurrents, la Russie et la Chine. 

    En même temps, le Président russe se présente comme un partenaire commercial plus crédible en Europe, «en nageant dans le succès des Européens-populistes», conclut CNN.

    Néanmoins, les États-Unis continuent de prendre des sanctions antirusses et essaient de les faire adopter par leurs partenaires européens à leur propre détriment, ce qui ne plaît pas à tout le monde en Europe.

    Lire aussi:

    Répondre du tac au tac quand Trump attaque
    Trump VS CNN: la chaîne refuse de promouvoir la campagne RP du Président
    CNN boycotte Noël à la Maison-Blanche… L’administration Trump loin d’être déçue
    Tags:
    partenaire, président, alliés, politique, négociations, sanctions, G7, CNN, Donald Trump, Vladimir Poutine, Europe, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik