Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump, presidente de EEUU

    Les débats au G7 sur le commerce «extrêmement productifs», selon Trump

    © REUTERS / Yves Herman
    International
    URL courte
    426

    Donald Trump s’est félicité, avant de quitter le sommet du G7 qui s’est tenu vendredi et samedi au Québec, des débats «extrêmement productifs» sur les questions relatives commerce international.

    Lors de la conférence de presse qu'il a donnée avant de prendre congé du G7 au Canada, le Président américain a salué des débats «extrêmement positifs» sur le commerce avec ses partenaires. Il a en outre évalué la qualité de ses relations avec d'autres membres du G7, notamment avec Justin Trudeau et Emmanuel Macron leur attribuant la note de 10 sur 10.

    Angela Merkel a, à son tour, déclaré que les membres du G7 étaient parvenus à une position commune concernant le commerce, qu'il fallait réduire les taxes, mais que des divergences persistaient. Elle a en outre indiqué que les discussions sur ce sujet se poursuivraient.

    Donald Trump a également proposé de créer une zone de libre-échange du G7, sans taxes ni barrières douanières.

    Donald Trump a fait ces déclarations avant de quitter La Malbaie, au Québec, où se déroule actuellement un sommet des dirigeants du Groupe des sept, à savoir l'Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France, l'Italie, le Japon et le Royaume-Uni. Le départ prématuré de Donald Trump du forum s'explique par son déplacement à Singapour, où il doit rencontrer le leader nord-coréen Kim Jong-un.

    La proposition de la création d'une zone de libre-échange intervient moins de dix jours après que les Etats-Unis ont annoncé l'introduction de nouveaux tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium (respectivement de 25% et 10%) importés des pays de l'Union européenne, du Canada, du Mexique, de la Corée du Sud et d'autres pays.

     

    Lire aussi:

    La France ne signera pas la déclaration commune du G7, affirme Bloomberg
    Macron menace de signer la déclaration commune du sommet du G7 sans Trump
    Lorsque Trudeau donne un «coup dans les dos» des États-Unis
    Tags:
    Angela Merkel, Donald Trump, Canada, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik