Ecoutez Radio Sputnik
    Casques blancs

    «Le Royaume-Uni a ouvertement soutenu les Casques blancs qui sont une branche d’Al-Qaïda»

    © Sputnik . Morad Saeed
    International
    URL courte
    14223

    Les Casques blancs servent les intérêts britanniques, estime Bachar el-Assad. Il affirme n’avoir aucun doute concernant l’implication de Londres dans le tournage de l’attaque chimique présumée de Douma.

    Londres a contribué à la mise en scène de l'attaque chimique présumée qui a eu lieu le 7 avril dans la ville syrienne de Douma, a déclaré Bachar el-Assad. Une journaliste de The Mail on Sunday l'a interrogé sur s'il était d'accord avec Moscou qui «accuse le Royaume-Uni d'avoir aidé à filmer cette attaque».

    «Le Royaume-Uni a ouvertement soutenu les Casques blancs qui sont une branche d'Al-Qaïda*, al-Nosra*, dans différentes parties de la Syrie. Ils [les autorités britanniques, ndlr] ont dépensé beaucoup d'argent et nous considérons les Casques blancs comme un coup publicitaire britannique», a-t-il précisé.

    Selon l'hebdomadaire britannique, au total, Londres a alloué 38,4 millions de livres sterling (environ 43,8 millions d'euros) aux Casques blancs.

    Le 20 avril, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré qu'il y avait «beaucoup de preuves» de l'implication du Royaume-Uni dans la mise en scène de «l'attaque chimique» qui aurait été perpétrée le 7 avril à Douma, près de Damas. Il a souligné que, sur la vidéo des Casques blancs, on voyait parfaitement que les gens qui auraient survécu à une présumée attaque chimique n'étaient pas protégés, et que seulement «quelques-uns avaient des bandes de gaze».

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    CNN: les USA et la France envisagent d'évacuer les Casques blancs de Syrie
    Les USA alloueront 6,6 millions USD aux Casques blancs et au mécanisme de l'ONU en Syrie
    L’évacuation des Casques blancs diminue la probabilité de provocations en Syrie
    Tags:
    attaque chimique, The Mail on Sunday, Casques blancs syriens, Royaume-Uni, Moscou, Douma, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik