Ecoutez Radio Sputnik
    Benjamin Netanyahu

    «Nous sommes avec vous»: Netanyahu promet de sauver de la famine des millions d’Iraniens

    © AP Photo / Jacquelyn Martin
    International
    URL courte
    571469

    «Vie au peuple iranien»: le Premier ministre israélien a décidé de partager avec les Iraniens les savoir acquis par son pays pour les protéger contre la sécheresse et la famine et les épauler dans leur lutte contre le «régime».

    Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a promis de traduire vers le farsi et publier en ligne les technologies avancées de gestion de l’eau qui permettraient à des millions d’Iraniens de lutter contre la sécheresse et d’éviter la famine.

    En faisant cette déclaration, Netanyahu a énoncé les évaluations faites par les autorités iraniennes elles-mêmes et précisant que 96% des territoires du pays étaient en proie à des degrés divers de sécheresse et que 50 millions de personnes pourraient être contraintes de quitter leurs demeures en raison des changements climatiques.

    «Israël sait comment prévenir une catastrophe écologique en Iran. Je veux partager ce savoir avec le peuple iranien… Nous lancerons un site en farsi contenant des consignes détaillées expliquant comment recycler les eaux usées, sauver les récoles et nourrir les familles», a-t-il déclaré dans une vidéo en anglais qui a ensuite été postée sur les réseaux sociaux.

    Tandis que le «régime iranien crie "mort à Israël", Israël crie en retour "vie au peuple iranien"», a poursuivi le Premier ministre, ajoutant que le peuple iranien était bon et digne.

    Le peuple iranien «ne doit pas tenir tête seul à ce régime rude. Nous sommes avec vous», a poursuivi Netanyahu.

    Lire aussi:

    Sécheresse en Iran: Téhéran montre du doigt le responsable
    Accusations contre l’Iran: Netanyahu invite la Russie à prendre connaissance des «preuves»
    Netanyahu informe Poutine de ses intentions à l’égard de l’Iran en Syrie
    Tags:
    technologies, aide, sécheresse, famine, Benjamin Netanyahu, Iran, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik