Ecoutez Radio Sputnik
    La base aérienne américaine de Kadena

    Crash d’un avion US sur Okinawa: est-ce la goutte d’eau qui fera déborder le vase?

    © AP Photo / Greg Baker
    International
    URL courte
    25681

    Un nouvel accident impliquant un avion militaire américain qui s’est produit lundi matin sur Okinawa est susceptible d’exacerber les tensions entre Tokyo et Washington concernant la présence américaine. Le ministre japonais de la Défense a déjà appelé à «prendre des mesures de sécurité pour éviter que cela ne se reproduise».

    Le ministre japonais de la Défense, Itsunori Onodera, a exhorté l'armée américaine à respecter les mesures de sécurité afin d'éviter de nouveaux accidents aériens après un nouveau crash sur Okinawa lundi matin.

    «J'ai demandé à l'armée américaine de nous faire part de ses conclusions et de prendre des mesures de sécurité pour éviter que cela ne se reproduise», a déclaré M. Onodera.

    Un chasseur américain F-15 s'est écrasé lundi matin dans la mer au sud du Japon. Le pilote, rattaché à la base aérienne américaine de Kadena, est parvenu à s'éjecter et a été secouru par les forces japonaises. Les causes de l'accident ne sont toujours pas connues.

    Kadena est la plus grande base militaire américaine au Japon, pays où sont stationnés environ 47.000 soldats américains.

    Moritake Tomikawa, le vice-gouverneur d'Okinawa, a fait savoir que la préfecture entendait déposer une protestation contre les actions des militaires américains.

    La présence militaire des États-Unis semble causer de plus en plus de soucis à Tokyo. En janvier, le gouverneur de la préfecture d'Okinawa, Takeshi Onaga, a déclaré qu'il n'avait plus confiance envers les militaires américains en affirmant que trois hélicoptères avaient survolé une école située dans la ville de Ginowan, près de la base militaire de Futenma. Un mois plus tôt, une fenêtre pesant plus de sept kilogrammes est tombée d'un hélicoptère américain près d'une autre école d'Okinawa.

    Lire aussi:

    Le gouverneur d'Okinawa: les militaires américains ne sont pas de «bons voisins»
    Accidents d'hélicoptère US à Okinawa: le Japon demande des excuses formelles
    Gouverneur d’Okinawa: «La préfecture souffre toujours de la présence US»
    Tags:
    crash d'avion, F-15 Eagle, Itsunori Onodera, Okinawa, Japon, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik