Ecoutez Radio Sputnik
    Iran

    Et si l’Iran décidait de se doter d’une bombe nucléaire? Un expert précise les délais

    © REUTERS / Morteza Nikoubazl
    International
    URL courte
    9183

    En cas de violation de l’accord sur le nucléaire iranien par Washington, Téhéran peut se doter d’une bombe atomique en deux ans, estime le président du Forum de Luxembourg. Selon lui, Washington ferait mieux d’adoucir sa position.

    L'Iran sera capable de créer une bombe nucléaire d'ici un ou deux ans afin d'en doter ses missiles si les États-Unis violent le Plan global d'action conjoint (JCPOA), a déclaré Viatcheslav Kantor, le président du Forum international de Luxembourg sur la prévention d'une catastrophe nucléaire.

    «Si l'accord est violé, d'ici un ou deux ans l'Iran sera capable de créer une bombe nucléaire afin d'en doter ses missiles […] Le plus important est que ses actions soient actuellement contrôlées par les spécialistes de l'AIEA qui confirment que l'accord nucléaire est respecté», a-t-il précisé.

    Selon lui, les États-Unis doivent adoucir leur position sur l'accord avec l'Iran afin de le conserver.

    M. Kantor a également rappelé que le Plan global d'action conjoint signé le 14 juillet 2015 a une durée de validité de 10 ans. Selon lui, après son expiration et faute de nouvel accord, l'Iran pourrait fabriquer sa première bombe nucléaire en deux ans maximum. Par ailleurs, l'accord n'interdit pas le développement des missiles balistiques à longue portée.

    Le Forum de Luxembourg a débuté le 11 juin à Genève. Cette organisation non-gouvernementale créée par la décision de la Conférence internationale sur la prévention d'une catastrophe nucléaire qui s'est tenue les 24 et 25 mai 2007 au Luxembourg est chargée d'évaluer les menaces de prolifération des armes nucléaires et d'élaborer des propositions afin de renforcer les régimes de la non-prolifération nucléaire et balistique.

    Lire aussi:

    Dénucléarisation: l’ex-chef du Pentagone évalue le potentiel rôle de Moscou
    L'échec du plan d’action iranien signifiera l'échec de tout le régime de non-prolifération
    «La demi-vie»: l’avenir du monde polycentrique nucléaire s’annonce sombre
    Tags:
    armes nucléaires, programme nucléaire iranien, Genève, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik