International
URL courte
13207
S'abonner

La neutralisation de plus de 20 terroristes a permis de prévenir des attaques meurtrières que les extrémistes projetaient de mener dans différentes villes de la République islamique.

Les forces de sécurité iraniennes ont arrêté une vingtaine de terroristes projetant des attaques à Téhéran et dans d’autres villes du pays pendant le Ramadan, mois sacré pour les musulmans, relate l’agence Tasnim.

Se référant à une déclaration du ministère des Renseignements et de la Sécurité nationale, l’agence précise que 27 personnes ont été arrêtées au total. Tous les équipements que les terroristes voulaient faire entrer dans le pays, dont des bombes, des grenades, des armes à feu et des substances explosives, ont été confisqués.

Plusieurs opérations spéciales ont été nécessaires pour arrêter les terroristes et prévenir les attaques programmées pour le ramadan (du 17 mai au 14 juin 2018) et la Journée mondiale d’Al-Quds (Jérusalem), célébrée le 8 juin en signe de soutien au peuple palestinien.

Lire aussi:

Linda Kebbab, policière insultée: «je ne suis pas une indigène, je suis Française!»
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Les «loups soldats» de la Chine révolutionnent la diplomatie chinoise
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
Ramadan, explosifs, armes à feu, terrorisme, attentat déjoué, Téhéran, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook