Ecoutez Radio Sputnik
    Kim Jong-un

    Trump se prononce sur l’avenir des sanctions frappant la Corée du Nord

    © REUTERS / Damir Sagolj
    International
    URL courte
    Sommet entre Trump et Kim à Singapour (80)
    18531

    Bien que Donald Trump et Kim Jong-un se soient mis d’accord pour travailler sur une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne, la partie américaine a toutefois déclaré que les sanctions à l’encontre de la Corée du Nord resteraient en vigueur pour l’instant.

    Suite à sa rencontre sur l'île de Sentosa à Singapour avec son homologue nord-coréen, Donald Trump a évoqué lors d'une conférence de presse l’avenir des sanctions frappant Pyongyang. Ainsi, le chef de la Maison-Blanche a déclaré que les mesures restrictives visant la Corée du Nord resteraient en place pour le moment.

    Le leader américain a également évoqué la condition de la levée des sanctions, précisant que cela ne serait possible qu’après la disparition du facteur d’armes nucléaires.

    Le Président américain a en outre annoncé que Kim Jong-un avait «réaffirmé son engagement indéfectible à une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne» tandis que la partie américaine mettrait un terme aux manœuvres militaires entre les Américains et les Sud-Coréens.

    Qui plus est, M. Trump a précisé qu’il avait stoppé la semaine dernière le placement de 300 nouvelles entités nord-coréennes sous sanctions car ce serait «irrespectueux».

    «Mais nous gardons la possibilité de continuer à imposer des sanctions», a-t-il néanmoins souligné.

    Le 12 juin, le sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong-un s'est tenu à Singapour, à l'issue duquel un document commun a été signé par les chefs d'État.     

     

    Dossier:
    Sommet entre Trump et Kim à Singapour (80)

    Lire aussi:

    Qu’est-ce qu’empêche Pyongyang de dénucléariser? Un responsable sud-coréen se prononce
    Trump annonce sa volonté de se rendre en visite à Pyongyang
    Trump indique s'il fait confiance à Kim Jong-un
    Tags:
    sanctions, Donald Trump, Kim Jong-un, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik