International
URL courte
4017
S'abonner

La République de Macédoine du Nord est la version finale du nouveau nom de la Macédoine, convenue entre Skopje et Athènes, a annoncé mardi le Premier ministre macédonien, Zoran Zaev.

Le 12 juin, le Premier ministre de la Macédoine, Zoran Zaev, a présenté la variante finale du nouveau nom pour ce pays balkanique.

«Chers compatriotes, nous avons une décision historique. […] Le nom la République de Macédoine du Nord a été traduit dans toutes les langues pour une utilisation universelle», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse spéciale.

Le Premier ministre macédonien a souligné que l'identité «Macédoniens» et la langue «macédonien» seraient conservées.

Mardi, M.Zaev s'est entretenu avec son homologue grec Aléxis Tsipras. Selon une source de Sputnik dans le gouvernement grec, les deux parties sont parvenues à un accord sur le nom constitutionnel de la Macédoine, qui ouvre des perspectives d'adhésion de Skopje à l'UE et à l'Otan. M.Tsipras a à son tour salué ce résultat.

La Macédoine renonce à Alexandre le Grand!
© REUTERS / Ognen Teofilovski
L'accord doit être signé par les gouvernements de la Grèce et de la Macédoine et ratifié par les parlements de deux pays. Zoran Zaev a indiqué que le nouveau nom du pays demanderait des amendements à la Constitution. De plus, à l'automne prochain, un référendum sur ce nouveau nom aura lieu.

Le chef du principal parti d'opposition VMRO-DPMNE (Organisation révolutionnaire macédonienne intérieure — Parti démocratique pour l'Unité nationale macédonienne), Hristijan Mickoski, a été informé de l'accord entre Zoran Zaev et Aléxis Tsipras. L'Union démocratique pour l'intégration (DUI), parti des Albanais de Macédoine, a déjà exprimé son soutien au Premier ministre.

Le litige entre la Grèce et l'ex-république yougoslave de Macédoine sur le nouveau nom à donner à cette dernière dure depuis la désintégration de la Yougoslavie en 1991. La Grèce s'oppose à l'attribution du nom de Macédoine à son voisin. Elle rappelle que la plus grande partie de la région historique de Macédoine se trouve en Grèce. En l'absence de tout accord sur cette question, Athènes bloque l'adhésion de Skopje à l'Union européenne et à l'Otan.

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Frappes israéliennes en Syrie: «un comportement d’État voyou»
«Absurdie», «gardien de prison», «incompétence»: le monde politique réagit aux annonces de Macron
Tags:
premier ministre, négociations, opposition, nom, Union européenne (UE), OTAN, Alexis Tsipras, Zoran Zaev, Yougoslavie, Athènes, Skopje, Grèce, Macédoine du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook