Ecoutez Radio Sputnik
    Kim Jong-un et Donald Trump

    Donald Trump se rendra en Corée du Nord et Kim Jong-un aux États-Unis

    © REUTERS / Jonathan Ernst
    International
    URL courte
    Sommet entre Trump et Kim à Singapour (80)
    11192

    Donald Trump a accepté l’invitation de Kim Jong-un de se rendre en Corée du Nord, alors que le dirigeant nord-coréen a accepté d’effectuer une visite aux États-Unis.

    Le Président américain et le dirigeant nord-coréen ont accepté les invitations réciproques de se rendre respectivement en Corée du Nord et aux États-Unis, a annoncé l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

    «Kim Jong-un a invité M.Trump à se rendre à Pyongyang à une date qui lui convient, alors que le M.Trump a invité Kim Jong-un aux États-Unis. Persuadés que cela sera un nouveau événement important dans les relations entre les deux pays, les deux chefs d'État ont accepté volontiers leurs invitations réciproques», a indiqué l'agence.

    Le premier sommet américano-nord-coréen s'est déroulé le 12 juin à Singapour. MM.Trump et Kim ont signé un document où Washington s'engage à donner des garanties de sécurité à la Corée du Nord et Pyongyang réaffirme son attachement à une «dénucléarisation complète de la péninsule coréenne». Dans le même temps, l'accord n'insiste pas sur un renoncement complet, irréversible et garanti aux armes nucléaires et sur la destruction des missiles balistiques intercontinentaux.

    Les États-Unis et la Corée du Nord ont en outre décidé de tenir au plus vite une rencontre des ministres des Affaires étrangères pour discuter de la réalisation des ententes intervenues à Singapour.

    Dossier:
    Sommet entre Trump et Kim à Singapour (80)

    Lire aussi:

    Dénucléarisation totale: Washington transmet 47 demandes à Pyongyang
    Le Kremlin réagit au sommet Kim-Trump
    Sommet historique: Kim Jong-un et Donald Trump signent un document commun
    Tags:
    invitation, KCNA, Donald Trump, Kim Jong-un, États-Unis, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik