Ecoutez Radio Sputnik
    Des soldats israéliens sur le plateau du Golan

    Exercice surprise de l’armée israélienne dans le Golan

    © AP Photo / Ariel Schalit
    International
    URL courte
    131138

    L’armée de défense d’Israël a entamé des exercices dans le Golan à proximité de la frontière syrienne, qui dureront quelques jours, selon l’état-major de l’armée.

    L'armée israélienne a lancé un exercice surprise pour les réservistes sur le plateau du Golan, a annoncé son état-major en avertissant que des explosions seraient attendues dans le nord d'Israël ces prochains jours.

    «Un exercice militaire surprise de grande ampleur a commencé dans la zone du plateau du Golan», a déclaré l'armée dans un communiqué.

    L'armée a souligné que l'exercice n'était pas lié aux événements actuels mais était «prévu à l'avance dans le cadre du programme d'entraînement pour 2018».

    Les résidents et les personnes pouvant se rendre dans la zone ont été avertis qu'ils pourraient entendre des explosions et qu'il y aurait un trafic intense de véhicules.

    Certaines unités impliquées n'ont pas été informées à l'avance afin de tester leur capacité de réaction et leur comportement en cas de nécessité de mobilisation véritable.

    Israël occupe depuis 1967 quelque 1.200 km² du plateau du Golan qui appartenait à la Syrie depuis 1944. Israël a annexé ce territoire lors de la guerre des Six Jours. En 1981, le parlement israélien a adopté la Loi sur les hauteurs du Golan, proclamant unilatéralement la souveraineté de l'État hébreu sur ce territoire. Le Conseil de sécurité de l'Onu a qualifié cette annexion d'illégale par sa résolution 497 adoptée le 17 décembre 1981. Environ 510 km² du plateau du Golan restent sous le contrôle du gouvernement syrien.

    Lire aussi:

    Un obus tiré depuis le territoire syrien tombe sur le Golan
    La Russie déploiera sa police militaire sur les hauteurs du Golan
    L'ambassade israélienne commente le déploiement de la police militaire russe dans le Golan
    Tags:
    exercices, réserve militaire, Armée de Défense d'Israël, Hauteurs du Golan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik