Ecoutez Radio Sputnik
    Robert De Niro

    «Un individu au Q.I. très bas»: Trump renvoie De Niro dans les cordes

    © Sputnik . Ekaterina Chesnokova
    International
    URL courte
    20587

    Donald Trump a trouvé une explication aux insultes à son encontre de la part de Robert De Niro, estimant que c’est un individu au Q.I. très bas qui avait reçu trop de coups à la tête au cinéma.

    Le Président américain a promptement réagi via Twitter à une incartade de Robert De Niro à son propos, disant que ce dernier était apparemment groggy et ne comprenait rien à l'économie.

    «Robert De Niro, un individu au Q.I. très bas, a reçu dans les films trop de coups à la tête de la part de vrais boxeurs. Je l'ai vu la nuit dernière et je crois vraiment qu'il était sonné. Je suppose qu'il ne réalise pas que l'économie ne s'est jamais aussi bien portée, avec un taux d'emploi au plus haut et beaucoup d'entreprises qui reviennent dans notre pays. Réveille-toi, cogneur!», a twitté le Président américain.

    Robert De Niro s'en est pris dimanche à Donald Trump lors de la cérémonie de remise des Tony Awards qui récompense chaque année les meilleures pièces de théâtre américain. Monté sur scène pour présenter le musicien Bruce Springsteen, il s'est approché du micro et a déclaré: «Je ne dirai qu'une chose, f*ck Trump». La chaîne CBS qui retransmettait la cérémonie en direct a réussi à censurer l'insulte par un bip.

    «Les propos de M. De Niro ont été improvisés et inattendus», a déclaré CBS dans un communiqué. «Les termes injurieux ont été supprimés de l'émission».

    Comme l'indique Reuters, Robert De Niro a souvent critiqué le Président américain, mais il l'avait fait jusqu'à présent lors d'événements de moindre envergure.

    Lire aussi:

    Qui serait derrière la campagne sur l’ingérence russe présumée aux USA?
    La trigonométrie, ça devient chaud! Rencontrez le prof de maths le plus sexy (images)
    Trump sur la prétendue ingérence russe: sa campagne n'a rien fait d'illégal
    Tags:
    insulte, réaction, Robert de Niro, Donald Trump
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik