Ecoutez Radio Sputnik
    Le port d'Hodeidah

    La coalition arabe frappe des sites houthis près du port d'Hodeidah

    © REUTERS / Abduljabbar Zeyad/File Photo
    International
    URL courte
    1214

    Après avoir intercepté un missile houthi tiré sur une province en Arabie saoudite, la coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite a mené des frappes «intenses» près du port d'Hodeidah, au Yémen, contrôlé par les Houthis, annonce la télévision saoudienne al-Arabiya.

    La coalition arabe a mené mercredi des frappes «intenses et ciblées» près du port d'Hodeïda contre des sites houthis en réponse au lancement d'un missile sur une province saoudienne, rapporte al-Arabiya. 

    Les forces fidèles au Président yéménite en exil ont également annoncé mercredi avoir lancé avec le soutien de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite l'assaut contre Hodeïda, le principal port du Yémen contrôlé par les rebelles houthis.    

    Les avions et les navires de guerre de la coalition arabe sunnite ont commencé à pilonner les sites houthis pour faciliter l'offensive des troupes yéménites au sud de la ville, a précisé le gouvernement yéménite en exil dans un communiqué.    

    L'envoyé spécial de l'Onu au Yémen, Martin Griffiths, a appelé mercredi les parties en conflit à éviter des confrontations dans la ville portuaire d'Hodeïda et à revenir à la table des négociations.

    «Je suis extrêmement préoccupé par les escalades militaires à Hodeïda et leur impact humanitaire et politique», a-t-il déclaré dans un tweet. «Nous sommes en contact avec les parties pour éviter toute escalade, nous les appelons à faire preuve de retenue et à engager des efforts politiques pour éviter une confrontation militaire à Hodeïda».    

    Hodeida (ouest) compte quelque 600.000 habitants et son grand port est le point d'entrée de la majorité des importations et de l'aide humanitaire internationale.  

    Une coalition militaire arabe sous commandement saoudien intervient depuis mars 2015 au Yémen en soutien au gouvernement du Président Abd Rabbo Mansour Hadi contre les Houthis, alliés à des unités de l'armée restées fidèles à l'ex-Président Ali Abdallah Saleh. Les rebelles contrôlent la capitale Sanaa depuis 2014 et restent maîtres de vastes régions du pays.    

    Lire aussi:

    Yémen: l'aéroport d'Hodeïda tombe entre les mains de la coalition sunnite
    Yémen: l’infrastructure de l'aéroport d'Hodeïda réduite en cendres
    Des combats dans le gouvernorat yéménite d’al-Hodeïda auraient fait au moins 80 morts
    Tags:
    frappe aérienne, Hodeida, Arabie Saoudite, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik