International
URL courte
441009
S'abonner

La diplomatie russe a répondu aux accusations des États-Unis contre la société russe Sovfrakht au sujet de la livraison de carburant d’aviation à Damas.

Le carburant d'aviation dont la livraison en Syrie a été assurée par Sovfrakht, une société qui fait l'objet d'accusations de la part des États-Unis, était destiné aux forces aérospatiales russes, a déclaré mercredi le ministère russe des Affaires étrangères.

Les États-Unis ont à nouveau fait preuve de déraison politique en accusant Sovfrakht d'avoir fourni du carburant d'aviation à la Syrie, lit-on dans un communiqué du ministère.

Le ministère américain de la Justice a diffusé un communiqué accusant cinq employés russes de la société Sovfrakht. En contournant les sanctions contre Damas, ils auraient fourni aux Syriens du carburant d'aviation et auraient viré des fonds dans ce pays sans l'aval du ministère américain des Finances.

Ceci a été considéré par le tribunal du district de Columbia (Washington) comme une entente visant à violer l'International Emergency Economic Powers Act. Cependant, les accusations se doivent encore d'être prouvées devant la justice, selon le communiqué du ministère américain. Les accusés risquent une peine de prison allant jusqu'à 25 ans.

Trois Syriens ont également fait l'objet d'accusations similaires.

Lire aussi:

L'Armée nationale libyenne d'Haftar proclame zone militaire la frontière entre la Libye et l'Algérie
Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
«On aurait dit une guerre civile»: des fêtards en Bretagne reviennent sur la nuit d’affrontements avec la gendarmerie
Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Tags:
carburant, Sovfrakht, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook