Ecoutez Radio Sputnik
    Californie, protestations contre l'élection de Donald Trump

    La date du référendum sur la division de la Californie révélée

    © REUTERS / Noah Berger
    International
    URL courte
    3192

    Aux États-Unis, le référendum sur la division de la Californie en trois États aura lieu le 6 novembre, a indiqué le secrétaire d'État de Californie Alex Padilla.

    Une initiative de l'investisseur américain Tim Draper visant à diviser la Californie en trois États a reçu suffisamment de signatures, c'est-à-dire plus de 600.000, pour organiser un référendum, informent des médias américains.

    Comme le signale Fox News, la Californie devrait être divisée en trois parties: le centre, le nord et le sud. Par la suite, les noms des États seront choisis par les habitants.

    — La Californie serait composée de six comtés principalement côtiers, comprenant ceux de Los Angeles, Santa Barbara et Ventura.

    — La Californie du Nord comprendrait 40 comtés de Santa Cruz à l'Oregon, incluant ceux de San Francisco et de Sacramento, l'actuelle capitale de l'État.

    — La Californie du Sud serait composée de 12 comtés, comprenant ceux de Fresno, Kern, Orange et San Diego.

    Cependant, selon des sondages de Survey USA, 72% des électeurs inscrits en Californie sont opposés à cette proposition, tandis que seulement 17% la soutiennent. 

    L'exemple du Brexit aurait inspiré la Californie, où un groupe prénommé Yes California a avancé l'idée d'un Calexit, sécession de cet État américain des États-Unis, le rejet de la victoire de Donald Trump à la présidentielle en étant la principale cause.

    Plus d'un tiers des Américains ne sont pas opposés à ce que la Californie se sépare des États-Unis, soit ils acceptent un Calexit, témoignent les résultats d'un sondage d'opinion réalisé par Rasmussen reports.

    Lire aussi:

    Le chef du mouvement Calexit décide de s’installer en Russie
    Un nouvel État prêt à paraître aux États-Unis?
    Des incendies dévastateurs en Californie
    Tags:
    indépendance, division, référendum, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik