Ecoutez Radio Sputnik
    Recep Tayyip Erdogan

    Erdogan aurait proposé à Poutine de produire en commun des S-500

    © Sputnik . Alekseï Droujinine
    International
    URL courte
    214449

    Le Président turc Recep Tayyip Erdogan aurait proposé à Vladimir Poutine de produire en commun des systèmes de défense antiaérienne S-500, selon le site d’information turc Haber 3.

    Recep Tayyip Erdogan a évoqué jeudi la proposition faite à son homologue russe de produire en commun des systèmes sol-air S-500, a annoncé le site Haber 3.

    «La Russie nous a octroyé un crédit pour les S-400 à des conditions très acceptables. À la deuxième et à la troisième étapes nous entamerons une co-production. J'ai également proposé à la Russie de produire en commun des S-500», a déclaré M.Erdogan, cité par l'agence Anadolu.

    Le Président turc a également répondu à la critique des États-Unis et de l'Otan à propos de l'accord entre Moscou et Ankara sur les livraisons de S-400.

    «Pourquoi ils gardent le silence sur les S-300 en Grèce? Il est impossible de comprendre cette politique à l'égard de la Turquie. Notre industrie de défense a ses propres besoins et nous chercherons à les satisfaire», a-t-il fait savoir.

    Le dirigeant turc avait précédemment déclaré qu'Ankara était prêt à utiliser les systèmes antiaériens russes S-400 si nécessaire.

    «Ce sont des systèmes défensifs. Qu'allons-nous faire avec eux? Les utiliser, quoi encore?», a-t-il révélé.

    En septembre dernier, le Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS) a annoncé que Moscou et Ankara avaient signé un accord sur la livraison de plusieurs systèmes S-400 à la Turquie. Début avril, à l'issue de négociations avec le Président turc, Vladimir Poutine a confirmé qu'il était prévu d'accélérer les livraisons des S-400 à Ankara.

    La Turquie achètera deux batteries dont elle assurera elle-même la maintenance. Elle s'est également entendue avec la Russie sur la coopération technologique en vue de la fabrication du système en Turquie.

    Lire aussi:

    Livraisons des S-400 russes: Ankara n'accepte pas le langage des sanctions
    Projet américain de contrecarrer l’achat des S-400 par Ankara: Poutine réagit
    Poutine évoque l’accélération des livraisons des systèmes S-400 à la Turquie
    Tags:
    production, S-400, S-500, OTAN, Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine, Turquie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik