Ecoutez Radio Sputnik
    Giuseppe Conte

    Le président du Conseil italien dit s’il va rencontrer Macron après l’affaire des migrants

    © AFP 2018 Tiziana Fabi
    International
    URL courte
    11324

    Dans le contexte d’une situation tendue entre Rome et Paris à cause des questions liées à l’immigration, le président du Conseil italien Giuseppe Conte a annoncé qu’il allait finalement bien rencontrer Emmanuel Macron demain à Paris.

    Alors que l’entrevue entre Emmanuel Macron et Giuseppe Conte était en danger à cause des vives polémiques entre les deux pays sur l’accueil des migrants, la partie italienne a annoncé que la rencontre se tiendrait finalement comme prévu vendredi à Paris, apprend-on d'un communiqué.

    Mercredi soir, M.Macron et M.Conte ont parlé au téléphone et le locataire de l’Élysée a expliqué qu’il n'avait «tenu aucun propos visant à offenser l'Italie et le peuple italien». La présidence française a également confirmé que le déjeuner des deux dirigeants aurait bien lieu demain.

    Selon un communiqué de l’Élysée, les deux leaders «ont évoqué la situation du navire Aquarius et ont pu échanger sur leurs positions», et «ont confirmé l’engagement de la France et de l’Italie à organiser les secours dans le cadre des règles de protection humanitaire des personnes en danger».

    De son côté, le Président de la République a «rappelé qu’il avait toujours défendu la nécessité d’une solidarité européenne accrue avec le peuple italien».

    «L’Italie et la France doivent approfondir leur coopération bilatérale et européenne pour mener une politique migratoire efficace avec les pays d’origine et de transit, par une meilleure gestion européenne commune des frontières et par un mécanisme européen de solidarité dans la prise en charge des réfugiés», poursuit l’Élysée.

    L’Italie avait refusé d’accueillir le navire humanitaire Aquarius avec 629 migrants secourus au large de la Libye par des ONG. Emmanuel Macron a critiqué cette décision de Rome dénonçant «la part de cynisme et d'irresponsabilité du gouvernement italien».

    Le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini avait en réaction exhorté l'Hexagone à s'excuser officiellement sous peine d'annuler la rencontre prévue le 15 juin à Paris entre M.Conte et M.Macron.

    L'Italie se plaint depuis des années d'être livrée à elle-même face à la crise migratoire et aux arrivées grandissantes de migrants en provenance de Libye, et appelle à davantage de solidarité de la part de ses partenaires européens. Depuis 2013, le pays a vu débarquer sur ses côtes quelque 700.000 migrants.

     

    Lire aussi:

    L’entrevue Conte-Macron en danger suite aux propos de Paris contre Rome sur les migrants
    Le ministère italien des Affaires étrangères convoque l'ambassadeur de France
    L’Aquarius toujours à flot, la politique de Macron en Italie risque le naufrage
    Tags:
    immigration, Giuseppe Conte, Emmanuel Macron, Italie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik