International
URL courte
14424
S'abonner

Des milices libyennes ont attaqué jeudi des sites pétroliers dans l'est du pays contrôlés par le maréchal Khalifa Haftar, l'homme fort de l'est du pays, mettant le feu à au moins un réservoir de brut, selon une source militaire.

Des milices armées ont lancé une offensive contre des sites pétroliers dans l'est de la Libye, qui sont contrôlés par les forces du maréchal Khalifa Haftar.

Selon The Libya Observer, l'attaque est menée par Ibrahim Jadhran, chef de la Petroleum Facilities Guard (PFG, Garde des installations pétrolières chargée de protéger ce type d’infrastructures).

Dans une déclaration vidéo, il a déclaré que ses troupes soutenaient le gouvernement d'entente nationale, soulignant que leur objectif était de rétablir la sécurité et de lutter contre l'extrémisme criminel, les abus et l'intimidation des citoyens.    

Le bureau d'information de la PFG a déclaré que leurs forces ont réussi à prendre le contrôle du terminal pétrolier de Sidra et avançaient actuellement vers d'autres.

Des sources locales ont signalé qu'un réservoir de stockage de pétrole dans le terminal pétrolier de Rasu Lanuf avait pris feu en raison des affrontements en cours.    

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des passagers maîtrisent un homme avec une crosse dépassant de son sac dans le TER
Mort de Giscard d'Estaing: Macron salue un homme «politique de progrès et de liberté», les hommages se multiplient
Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Tags:
émeutes, Khalifa Haftar, Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook