International
URL courte
7480
S'abonner

Il est nécessaire de ne pas permettre la stagnation du processus de la paix en Syrie, car cela réduirait à néant les acquis dans la lutte antiterroriste, a déclaré vendredi la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

Lors de sa conférence de presse hebdomadaire, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a indiqué les conséquence de la stagnation du processus de paix pour la Syrie.

«Une fois de plus, nous voudrions souligner que le règlement pacifique en Syrie doit aller de l'avant. La stagnation dans ce processus est extrêmement dangereuse, car elle peut réduire à néant les acquis considérables des derniers mois dans la lutte contre les terroristes, et cela ne peut être toléré», a-t-elle ainsi expliqué.    

Un conflit armé ravage la Syrie depuis mars 2011. Les moyens de le régler sont au centre des discussions organisées à Astana, au Kazakhstan, et à Genève, en Suisse. Le Congrès du dialogue national syrien, organisé à Sotchi, en Russie, le 30 janvier dernier, a été la première tentative de réunir le plus grand nombre de participants à la table des négociations. Le Congrès a débouché sur la décision de créer une commission constitutionnelle à Genève.    

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Coronavirus: l’épidémie fait monter le cours de l’or et «la banque centrale américaine ne le veut pas»
Un grand requin blanc filmé au plus près par deux pêcheurs insouciants – vidéo
Tags:
ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook