Ecoutez Radio Sputnik
    Banlieue de Damas

    Washington menace de nouveau Damas de riposter

    © Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
    International
    URL courte
    34096

    Les États-Unis ont mis Damas en garde contre toute violation de l'accord de désescalade en vigueur dans le sud-ouest de la Syrie contrôlé par les extrémistes.

    Le département d'État américain a promis «des mesures fermes» en cas d'offensive des forces armées syriennes contre les combattants se trouvant dans la zone de désescalade dans le sud-ouest du pays.

    «Nous affirmons à nouveau que les États-Unis prendront des mesures fermes et appropriées en réponse aux violations du gouvernement syrien dans ce secteur. Le cessez-le-feu doit continuer à être appliqué et respecté», lit-on dans un communiqué.

    Dans le même temps, Washington exhorte Moscou à «user de son influence diplomatique et militaire auprès du gouvernement syrien pour le contraindre à mettre fin aux offensives militaires».

    Précédemment, le Président syrien Bachar el-Assad avait promis de recourir à la force militaire en cas d'échec des négociations avec les radicaux qui occupent le secteur en question.
    «Nous donnons une chance au processus politique. Si cela ne réussit pas, nous n'aurons pas d'autre choix que de le libérer par la force», avait ainsi déclaré le leader syrien dans un entretien avec la chaîne iranienne Al Alam News.

    Lire aussi:

    Incident entre Marines française et chinoise dans le détroit de Taïwan
    La France réagit suite à l’incident avec la Marine chinoise dans le détroit de Taïwan
    Les CRS devant escorter Marlène Schiappa et Laurent Nuñez feraient massivement défection
    Tags:
    radicaux, zone de désescalade, menaces, offensive, négociations, Département d'Etat des Etats-Unis, Bachar el-Assad, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik