Ecoutez Radio Sputnik
    Sebastian Kurz

    Kurz appelle à former un «axe» Berlin-Vienne-Rome contre l’immigration clandestine

    © REUTERS / Leonhard Foeger
    International
    URL courte
    4170

    À l’issue de l’entretien qu’il a eu le 13 juin à Berlin avec Horst Seehofer, ministre fédéral allemand de l'Intérieur, de la Construction et du Territoire, Sebastian Kurz a appelé à créer un «axe» Berlin-Vienne-Rome pour lutter contre l’immigration clandestine.

    Sebastian Kurz, chancelier fédéral d'Autriche, a proposé de former un «axe» Allemagne-Autriche-Italie pour coopérer dans la lutte contre l'immigration clandestine, annonce le quotidien The Independent.

    Mercredi, M.Kurz s'est entretenu avec le ministre fédéral allemand de l'Intérieur, de la Construction et du Territoire, Horst Seehofer, partisan d'un durcissement de la politique migratoire allemande.

    «Nous avons besoin d'un "axe de volontaires" pour lutter contre l'immigration clandestine. Je suis heureux que nous voulions développer un bonne coopération entre Rome, Vienne et Berlin», a déclaré le chancelier à l'issue de sa rencontre avec M.Seehofer à Berlin.

    L'utilisation du terme «axe» a laissé perplexe en Europe à cause des associations probables avec l'alliance entre l'Allemagne, l'Italie et le Japon lors de la Seconde Guerre mondiale, quand l'Autriche était une partie intégrante du Troisième Reich, indique The Independent.

    Une coalition anti-migratoire pourrait être formée avec la participation des pays de groupe de Visegrád, à savoir la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie, qui se sont opposés aux quotas de répartition de réfugiés dans les pays de l'Union européenne.

    Sebastian Kurz a avancé sa proposition alors que l'accueil des 629 migrants secourus en mer Méditerranée par l'Aquarius secoue l'Union européenne.

    Le 12 juin, Emmanuel Macron a critiqué la décision de Rome de ne pas accueillir ce navire humanitaire. Le Président français dénonçant «la part de cynisme et d'irresponsabilité du gouvernement italien». Le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini avait en réaction exhorté l'Hexagone à s'excuser officiellement sous peine d'annuler la rencontre prévue aujourd'hui à Paris entre le président du Conseil des ministres italien Giuseppe Conte et M.Macron.

    En Allemagne, le projet des mesures sur le durcissement de la politique migratoire, Masterplan Migration, proposé par des députés de la Bavière, a divisé le groupe CDU/CSU (Union chrétienne-démocrate d'Allemagne/Union chrétienne-sociale en Bavière) au Bundestag.

    Lire aussi:

    Le drone US abattu par l'Iran a effectivement violé sa frontière, selon la Défense russe
    Un Boeing de Kuwait Airways emboutit une passerelle dans l’aéroport de Nice (vidéo)
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    Tags:
    crise migratoire, réfugiés, immigration, immigration clandestine, députés, Seconde Guerre mondiale, Union européenne (UE), Bundestag, Groupe de Visegrad, Union chrétienne-sociale (CSU) d'Allemagne, Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Allemagne, Horst Seehofer, Matteo Salvini, Emmanuel Macron, Sebastian Kurz, Hongrie, Europe, Paris, Bavière, Méditerranée, Pologne, République tchèque, Slovaquie, Rome, Berlin, Italie, Allemagne, Vienne, Autriche
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik