Ecoutez Radio Sputnik
    «Les USA ont promis à l’Arabie saoudite de résilier l’accord nucléaire avec l’Iran»

    «Les USA ont promis à l’Arabie saoudite de résilier l’accord nucléaire avec l’Iran»

    © AP Photo / Evan Vucci
    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2018) (38)
    14130
    S'abonner

    Le retrait des États-Unis de l’accord nucléaire iranien était planifié de longue date. Cette décision est le résultat d’un contrat de milliards et de milliards de dollars passé entre les Trump et l’Arabie saoudite, a expliqué à Sputnik Sharoj Habibi Habibi, fondateur de la société de conseil espagnole Ibero-Persia.

    Ibero-Persia est une entreprise de prestation de conseil à des sociétés souhaitant s'implanter en Iran. Beaucoup d'entre elles redoutent une vengeance des États-Unis contre celles qui entretiennent des relations commerciales avec ce pays du golfe Persique.

    «J'explique aux entreprises qui veulent s'installer sur le marché iranien pourquoi les sanctions sont réinstaurées. Elles pensent que les États-Unis poursuivent tout simplement une sorte de propagande électorale et que M.Trump a déclaré à l'improviste l'accord [nucléaire avec l'Iran, ndlr] nul et non avenu. Il n'en est rien», a déclaré Sharoj Habibi à Sputnik.

    Et d'ajouter que cette démarche américaine s'expliquait par une promesse donnée un jour par les États-Unis à un de leurs alliés au Proche-Orient, à savoir l'Arabie saoudite.

    «Une livraison d'armements extrêmement importante en mai 2017 a eu une signification déterminante. C'est alors justement qu'il a été décidé que les sanctions visant l'Iran seraient de retour et qu'une croix soit mise sur l'accord. […] Les États-Unis ont promis à l'Arabie saoudite de résilier l'accord nucléaire avec l'Iran», a indiqué l'analyste.

    Il s'agit en l'occurrence du système de défense antimissile de haute altitude THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) que Riyad a acheté à Washington dans le cadre du contrat selon lequel l'Arabie saoudite s'était engagée à verser aux États-Unis 350 milliards de dollars. Le gendre de Donald Trump Jared Kushner a personnellement participé à la signature de ce contrat pour un montant astronomique.

    «Il est évident que si vous permettez à votre gendre de signer un tel contrat, il est question de bonus énormes qui accompagneront cette transaction concernant des armes», a relevé l'interlocuteur de Sputnik.

    Et de supposer qu'il s'agissait d'immenses commissions pour les Trump.

    «Ainsi, au lieu d'affirmer que Trump est un fou et un stupide, je dirais qu'il est plutôt un homme d'affaire sans scrupules ou impitoyable», a résumé M. Habibi.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2018) (38)
    Tags:
    armements, contrat, marché, sanctions, retrait, nucléaire, accord, Sputnik, Jared Kushner, Donald Trump, Proche-Orient, Iran, Arabie Saoudite, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik