Ecoutez Radio Sputnik
    Le Palais de l'Elysée

    «Tous les terroristes sont à Paris»? L’Élysée réagit aux déclarations attribuées à Trump

    © Sputnik . Irina Kalashnikova
    International
    URL courte
    493322
    S'abonner

    La présidence française a réfuté les allégations du The Wall Street Journal d’après lesquelles Donald Trump aurait lancé à Emmanuel Macron que «tous les terroristes sont à Paris». Le Président américain, pour sa part, s’en est à nouveau pris aux médias qui diffusent de «fausses informations».

    L'Elysée a démenti samedi les propos attribués à Donald Trump par The Wall Street Journal, selon lequel le Président américain aurait lancé à Emmanuel Macron au G7 que «tous les terroristes sont à Paris».

    «Nous démentons fermement. Tout est faux», a commenté l'Élysée à l'AFP.

    Sur sa page twitter le Président américain a également démenti les allégations, d'après lesquelles il ne s'était pas entendu avec les leaders du G7 lors du récent sommet qui s'est tenu les 8 et 9 juin au Canada.

    «Les médias [qui diffusent, ndlr] de fausses informations ont affirmé que je ne m'entendais pas avec les autres dirigeants au sommet du G7 au Canada. Ils ont à nouveau tort!»

    ​Le 15 juin The Wall Street Journal a publié un article dans lequel les journalistes, en se référant à des responsables européens, affirment que lors des discussions sur les problèmes de l'immigration et du terrorisme, Donald Trump a lancé plusieurs déclarations acerbes à l'encontre de ses partenaires, dont Emmanuel Macron, Shinzo Abe et Jean-Claude Juncker.

    Lire aussi:

    Un ex-colonel de l’Armée de l’air: en Algérie, «il y a une contre-révolution»
    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    La France va expérimenter dès 2020 une «monnaie centrale digitale»
    Réponse aux Mistral français: à quoi ressemblera le nouveau porte-hélicoptères russe?
    Tags:
    allégations, désinformation, médias, Wall Street Journal, Donald Trump, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik