International
URL courte
22766
S'abonner

Des avions militaires de la coalition dirigée par les États-Unis ont bombardé des positions militaires syriennes dans la province de Deir ez-Zor (est), faisant plusieurs morts, affirme l’agence Sana. Le Pentagone a démenti ces informations.

L'aviation de la coalition sous commandement américain a mené des frappes meurtrières sur des positions de l'armée syrienne dans l'est du pays, a affirmé l'agence officielle syrienne Sana dans la nuit de dimanche à lundi.

«Des appareils de la coalition américaine ont bombardé l'une de nos positions militaires dans la zone de al-Hari, au sud-est de Boukamal», ville de la province de Deir ez-Zor (est), a indiqué l'agence en citant une source militaire. Selon l'interlocuteur du média, plusieurs personnes ont été tuées.

Contacté par Sputnik, le Pentagone a de son côté nié ces informations.

«Ce n'est ni une frappe américaine ni de la coalition», a déclaré un porte-parole, Adrian Rankine-Galloway.

Le ministère russe de la Défense, par la voix de son porte-parole, Igor Konachenkov, a affirmé lundi dernier que l'Armée syrienne libre appuyée par les forces américaines présentes en Syrie préparait une provocation aux substances chimiques dans la province de Deir ez-Zor.

Lire aussi:

«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
Un soldat français retrouvé mort au Burkina Faso
«Scène déchirante»: un chien figé dans de la poix découvert par des enfants en Argentine – images
Des robots-animaux filment la chasse à couper le souffle d’un grand requin blanc – vidéo
Tags:
frappe aérienne, coalition anti-Daech, Deir ez-Zor, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook