International
URL courte
3100
S'abonner

La Première dame des États-Unis a détaillé par l’intermédiaire de sa porte-parole sa position sur la crise migratoire qui se déroule aux frontières entre les États-Unis et le Mexique.

Melania Trump déteste voir les enfants séparés de leurs familles et espère que les parties concernées pourront enfin se réunir pour mener à bien la réforme de l'immigration», a déclaré dimanche à la CNN Stephanie Grisham, la porte-parole de la Première dame.

Et d'ajouter: «Elle croit que nous devons être un pays respectant toutes les lois, mais aussi un pays qui gouverne avec du cœur».

Le Président américain Donald Trump a annulé le programme qui empêchait d'expulser plus de 750.000 immigrants illégaux arrivés enfants aux Etats-Unis, annonce son administration le 5 septembre.

Le programme en question a été mis en place par l'ex-locataire de la Maison-Blanche Barack Obama en 2012 et visait à protéger les immigrés ayant franchi la frontière américaine avant l'âge de 16 ans et âgés de moins de 31 ans au 15 juin 2012. Ces anciens migrants mineurs étaient en mesure de bénéficier d'un moratoire de deux ans sur leur expulsion et étaient éligibles pour un permis de travail.

La lutte contre l'immigration clandestine était l'une des principales promesses de campagne de Donald Trump. Le 25 janvier, il a signé un décret sur la protection des frontières américaines prévoyant la construction d'un mur à la frontière avec le Mexique.

Lire aussi:

Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Litres d’eau, nourriture: quels produits acheter et stocker en cas de pandémie?
Le nombre de contaminations au coronavirus explose en France
Tags:
États-Unis, crise migratoire, migrants, Melania Trump, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook