International
URL courte
301053
S'abonner

Le ministre allemand de l'Intérieur, Horst Seehofer, a donné lundi à la chancelière Angela Merkel deux semaines pour trouver une solution européenne pour mettre fin à l'afflux de migrants dans le pays, sinon il ordonnera à la police aux frontières de renvoyer des demandeurs d'asile, indique l'agence dpa.

Lors d’une réunion à Munich, les dirigeants de l’Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU) ont pris la décision de poser un ultimatum de deux semaines à Angela Merkel pour qu’elle négocie une solution européenne au défi migratoire, faute de quoi, le ministre de l'Intérieur Horst Seehofer décrètera une fermeture des frontières, selon l'agence dpa.

«Dans un conflit sur la politique migratoire au sein de l'alliance [CDU/CSU, ndlr], la CSU a donné à la chancelière Angela Merkel [CDU, ndlr] le temps de chercher une solution paneuropéenne après le sommet européen de juin. Le comité de la CSU a approuvé à l'unanimité lundi la proposition pertinente du président de la CSU et ministre de l'Intérieur, Horst Seehofer», indique l'agence.

À son tour, Angela Merkel a accepté ce délai et a déclaré que son parti soutient l’initiative de la CSU.

«La CDU soutient l'initiative du ministre de l'Intérieur Horst Seehofer de créer un plan général sur la politique migratoire», a déclaré Mme Merkel, avant d’ajouter que son parti ne voulait pas de mesures «unilatérales, incohérentes et incompatibles avec les intérêts des pays tiers».

La chancelière a également mis en garde contre un «effet domino» à travers l'Europe si l'Allemagne refoulait de manière injustifiée des demandeurs d’asile à ses frontières.

Elle a souligné la nécessité pour la coalition d'agir ensemble pour essayer de parvenir à un accord lors du sommet européen des 28 et 29 juin à Bruxelles.

Lire aussi:

Le monde menacé d’une crise alimentaire, alerte l'Onu
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
Près de 8.000 nouveaux cas de Covid-19 et 499 décès en France en une journée
Voici quelques options secrètes des voitures que leurs propriétaires ignorent souvent
Tags:
Angela Merkel, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook