Ecoutez Radio Sputnik
    Mars

    La source de l’eau et de la vie extraterrestre sur Mars est établie

    CC0 / Pixabay
    International
    URL courte
    5254

    Les résultats d’une nouvelle recherche scientifique indiquent qu’une activité volcanique intense a eu lieu sur la planète Rouge. Elle aurait engendré de puissantes précipitations et même contribué à l’apparition de formes de vie primitives sur Mars.

    Les paléontologues de l’Université américaine Johns-Hopkins ont établi l’origine, jusque-là inconnue, de Medusae Fossae, cette vaste région équatoriale de la planète Rouge. Selon les conclusions des chercheurs, elle s’est formée suite à des éruptions volcaniques exceptionnelles qui ont en outre mené à l’apparition de sources d’eau et, probablement à celle de la vie. L’article comportant les résultats de l’étude a été publié dans le Journal of Geophysical Research: Planets.

    Composée de roches érodées, Medusae Fossae s’étend sur 8.000 km. Une partie de cette formation géologique a une surface lisse et vallonnée, mais par endroits, il y a des vallées et des crêtes. Selon les données radar, Medusae Fossae contient des roches poreuses (dont des cendres volcaniques) ainsi que des alluvions glaciaires, dont la quantité est comparable à ceux de la calotte polaire Sud de la planète Rouge.

    Après avoir examiné des relevés gravimétriques des satellites, qui permettent d’établir la densité des roches, les scientifiques ont établi qu’elles n’étaient qu’au 2/3 aussi denses que le reste de l’écorce. Cela témoigne de leur origine volcanique.

    Il a ainsi été démontré que Medusae Fossae s’était formée, il y a plus de trois milliards d’années, lors d’éruptions volcaniques. Les cendres éjectées dans l’atmosphère, se sont déposées à la surface, s’accumulant au pied des hautes terres. Avec le temps, les cendres se sont solidifiées, devenant une partie de la formation. L’érosion a détruit une partie des roches, formant ainsi un relief varié.

    Medusae Fossae est 100 fois plus grande que toute autre formation similaire présente sur notre planète ce qui en fait la plus importante accumulation formée par une activité volcanique connue dans notre système Solaire.

    Les chercheurs estiment que pendant ces éruptions massives, ayant conduit à l’émergence de cette formation, une grande quantité d’eau a été projetée dans l’atmosphère de Mars et que cette quantité a été suffisante pour former sur l’ensemble de la planète une couche d’eau d’une épaisseur de plus de 9 cm. Les gaz à effet de serre ont alors réchauffé la surface de la planète Rouge, la rendant propice à l’existence de plans d’eau et d’organismes primitifs.

    Lire aussi:

    Quels sont ces volcans voyous qui menacent les avions?
    Près de Naples, un «super volcan» prêt à entrer en éruption
    «Endormi» pendant 250 ans, ce volcan japonais entre en éruption (vidéo)
    Tags:
    vie, eau, volcan, Système solaire, Mars, Terre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik