Ecoutez Radio Sputnik
    Carte de l'Afrique du nord

    Campagne sur le net pour la réouverture des frontières entre l’Algérie et le Maroc

    CC0 / Pixabay / MichaelGaida
    International
    URL courte
    334519

    Une campagne pour la réouverture des frontières entre l’Algérie et le Maroc a été lancée sur les réseaux sociaux. Cette campagne est née à l’occasion du message fraternel que le Président Bouteflika a adressé au roi Mohammed VI à l’occasion de l’Aïd el-Fitr, et des appels à une organisation commune de la Coupe du monde de 2030.

    Après les félicitations que le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a adressé au roi du Maroc, Mohammed VI, à l'occasion de l'Aïd el-Fitr (fête religieuse musulmane célébrée à la fin du mois de ramadan) et les remerciements que le ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, a présenté à l'ambassadeur d'Algérie à Rabat, suite au soutien qu'a apporté Alger à la candidature du royaume chérifien à l'organisation de la Coupe du monde de football 2026, un espoir est né quant à la normalisation des relations en l'Algérie et le Maroc.

    Une compagne pour la réouverture des frontières entre les deux pays, fermées depuis 1994 par les autorités algériennes, a vu le jour sur les réseaux sociaux. Les internautes appellent les dirigeants algériens à revenir sur leur décision, en particulier après la déclaration du président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheïreddine Zetchi, le 14 juin 2018, évoquant l'idée d'une candidature commune entre les pays du Maghreb pour l'organisation du Mondial de 2030.

    Sautant sur l'occasion de cette détente diplomatique entre les deux voisins maghrébins, une pétition, portant le nom d'initiative citoyenne pour la réouverture des frontières entre l'Algérie et la Maroc a été lancée sur Twitter pour sensibiliser les populations des deux pays sur l'importance de cette question.

    ​Une internaute, évoquant le vote pour l'organisation du Mondial de 2026 où des pays arabes, l'Arabie saoudite en tête, ont voté contre la candidature du Maroc, alors qu'Alger, malgré tous les différents diplomatiques qu'il a avec Rabat, a soutenu le dossier de son voisin, estime qu'il est temps de rouvrir les frontières et de travailler ensemble pour la préparation de la Coupe du monde de 2030.

    ​De son côté, une autre utilisatrice a rappelé, en publiant une vidéo, la souffrance des familles algéro-marocaine déchirées à cause de la fermeture des frontières entre les deux pays.

    ​Ajoutant à tous ces messages une vidéo filmée le 18 avril 2018 dans la région frontalière de Bin-Lajraf par un groupe de sportifs algériens brandissant les drapeaux des deux pays pour appeler à un rapprochement entre les deux peuples qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux.

     

    Pour sa part, Riadh Jaidane, député tunisien et président du mouvement L'appel des Tunisiens à l'étranger, a lancé un appel sur sa page Facebook aux gouvernements algérien, libyen, marocain, mauritanien et tunisien pour s'unir autour d'une candidature commune pour l'organisation de la Coupe du monde de football 2030.

    «Le Maghreb arabe est une union qui a du mal à exister sur l'échiquier politique internationale. Une telle candidature lancerait une dynamique jusque-là inédite», a déclaré le député, le 14 juin, dans un entretien avec le journal jeune Afrique. «Surtout, cette candidature aboutira à une décision historique: celle de l'ouverture des frontières entre l'Algérie et le Maroc», a-t-il affirmé.

     

    Lire aussi:

    Alger-Rabat: un député marocain appelle à «insuffler une dynamique positive» aux relations
    Mondial 2030: Alger donne son avis sur une candidature commune avec Rabat et Tunis
    Message de Mohammed VI à Bouteflika: fin de crise en vue entre le Maroc et l'Algérie?
    Tags:
    ouverture des frontières, FAF, Nasser Bourita, roi Mohammed VI du Maroc, Abdelaziz Bouteflika, Algérie, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik