Ecoutez Radio Sputnik
    Riyad

    Riyad avancerait dans la construction d’un canal qui le séparerait du Qatar

    © AFP 2019 Hassan Ammar
    International
    URL courte
    4311
    S'abonner

    Le projet saoudien de canal maritime à la frontière entre l’Arabie saoudite et le Qatar progresse vers le début de sa réalisation, cinq entreprises internationales seraient intéressées à participer à sa construction, selon des médias.

    Cinq entreprises internationales entendent participer à l'appel d'offres de la construction d'un canal entre le port de Salwa et la région de Hur al-Adid en Arabie saoudite le long de la frontière avec le Qatar, annonce le portail Gulf News.

    Le dépôt des candidatures prendra fin le 25 juin. L'entreprise remportant l'appel d'offres serait annoncée sous 90 jours. Elle aura un an pour effectuer les travaux, précise le portail se référant au quotidien Makkah.

    Le canal de 60 kilomètres de long, dont la largeur sera de 200 mètres et la profondeur de 15 à 20 mètres, transformerait le Qatar en île. Il coûterait 2,8 milliards de riyals saoudiens (645 millions d'euros). Ce projet serait financé par des investisseurs privés de l'Arabie saoudite et des Émirats arabes unis. Le canal pourrait être utilisé pour le passage de toutes sortes de navires.

    De plus, la construction de plusieurs stations avec des plages privées et des marinas pour des yachts est prévue à Salwa, Khor al Adaid et d'autres localités le long du canal.

    Cette voie navigable artificielle sera creusée sur le territoire du royaume saoudien à un kilomètre de la frontière avec le Qatar. Sa sécurité sera assurée par une base militaire déployée dans la zone entre le canal et la frontière. Cela étant, un centre du stockage de déchets d'une future centrale nucléaire saoudienne sera construit dans cette zone, ajoute Gulf News.

    En juin dernier, l'Arabie saoudite, l'Égypte, les Émirats arabes unis et le Bahreïn ont rompu leurs relations avec le Qatar, en l'accusant de soutien au terrorisme. Les tentatives du Koweït de réconcilier ces pays ont échoué.

    Lire aussi:

    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    Ivre, il déclare s’appeler Mireille Mathieu et met un coup de tête à un gendarme
    Bachar el-Assad désigne deux causes de la guerre en Syrie
    Une meute de loups entame une «chasse à l’homme» en Russie – vidéo
    Tags:
    port, appel d'offres, canal artificiel, projet, centrale nucléaire, frontière, base militaire, Riyad, Qatar, Bahreïn, Koweït, Émirats Arabes Unis, Arabie Saoudite, Egypte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik