International
URL courte
20486
S'abonner

Au terme du sommet du G7 au Canada, le leader US aurait jeté deux bonbons Starburst sur la table devant Angela Merkel après avoir accepté de signer la déclaration commune.

Outre Justin Trudeau, c'est la chancelière allemande Angela Merkel qui a subi un ravage de la part de Donald Trump dans le cadre du récent sommet du G7 au Canada, à en croire à Ian Bremmer, chef de la société de marketing politique Eurasia Group, cité par la chaîne de télévision CBS.

Selon ce dernier, au terme du sommet, les leaders de puissances mondiales ont dû déployer bien d'efforts afin de persuader M.Trump de signer la déclaration commune.

Le dirigeant US a finalement cédé aux pressions et accepté d'apposer sa signature sous le document, tout en s'offrant un geste peu gentil envers la chancelière fédérale:

«Il s'est levé, il a mis sa main dans sa poche, en a sorti deux bonbons Starburst, les a jetés sur la table et dit: "tiens, Angela, ne dis plus que je ne te donne jamais rien"», affirme M.Bremmer.

Toujours s'après lui, les rapports personnels entre Donald Trump et Angela Merkel sont «profondément cassés». La chancelière allemande est surtout irritée par le retrait des États-Unis de l'accord de Paris sur le climat et de l'accord sur le programme nucléaire iranien.

Lire aussi:

Incident nucléaire à Taishan: coup dur pour l’EPR made in France, en concurrence avec les USA
«Pédocriminel!»: Jack Lang insulté à Montpellier – vidéo
Navires iraniens en route vers le Venezuela? «Une provocation pour les USA, qui se prennent pour les rois du monde»
Perquisition à l'IHU où officie le professeur Raoult
Tags:
Accord de Paris sur le climat, bonbon, programme nucléaire iranien, sommet du G7 de 2018, G7, Ian Bremmer, Justin Trudeau, Angela Merkel, Canada, Allemagne, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook