International
URL courte
13271
S'abonner

La femme du chef du gouvernement israélien, Sara Netanyahu, a été accusée de «fraude» et «abus de confiance», a signalé jeudi le ministère de la Justice.

Le ministère israélien de la Justice a annoncé dans un communiqué que l'épouse du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, Sara, a été mise en examen pour fraude ce jeudi 21 juin dans le cadre d'une enquête sur des détournements de fonds publics qui dure depuis plus d'un an.

«Le procureur du district de Jérusalem vient de déposer des accusations contre la femme du chef du gouvernement», a affirmé le ministère, précisant qu'il s'agissait de «quelque 350.000 shekels [84.000 euros, ndlr]» de dépenses de fonds publics pour des repas à la résidence officielle.

Mme Netanyahu a rejeté toutes les accusations. Son époux est lui-même soumis à une enquête pour corruption.

Le Premier ministre nie les accusations à son encontre et contre son épouse, dénonçant une «chasse aux sorcières» de la part des médias et de l'opposition, et se dit résolu à rester au pouvoir.

Lire aussi:

Le basketteur Kobe Bryant parmi les victimes d'un crash d'hélicoptère aux États-Unis - vidéos
Un chien intrépide attrape un serpent pour le projeter à travers un pré – vidéo
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
La science admet la possibilité «d’attraper» le cancer
Tags:
abus de confiance, lutte contre la corruption, fraude, accusations, enquête, justice, corruption, Benjamin Netanyahu, Sara Netanyahu, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik