International
URL courte
13428
S'abonner

Les États-Unis ont mis en place une troisième base militaire dans le secteur de Manbij, a déclaré dans une interview à Sputnik Helil Bozi, commandant du Conseil militaire de Manbij, ajoutant que les militaires américains patrouillaient tous les jours les abords de cette ville syrienne.

L'information sur le déploiement d'une autre base US dans le secteur de Manbij a été confirmée à Sputnik par Helil Bozi, commandant du Conseil militaire de Manbij et membre des Forces démocratiques syriennes (FDS).

«La nouvelle base militaire américaine est située à l'entrée sud de la ville, dans le quartier de Medah. Les États-Unis ont déjà déployé deux autres bases militaires à Manbij, sur la route menant à Alep, ainsi que dans le secteur d'Eyn Dedat, non loin de la rivière Sajour», a-t-il précisé.

Pour des raisons de sécurité, Helil Bozi a refusé de citer quelque donnée que ce soit sur le nombre de militaires présents dans la nouvelle base, mais a souligné que les militaires américains patrouillaient tous les jours les abords de Manbij.

Selon certaines informations, plus de 20 bases comptant 5.000 militaires américains sont actuellement déployées dans le nord de la Syrie, dans les régions contrôlées par les FDS, notamment dans les villes de Derek, Al-Thawrah, Rmelan, Al-Hol, Cheddadi, Kobané, Aïn Issa, Raqqa, Manbij, Deir ez-Zor, Hassaké et Tell Abyad.

Washington et Ankara avaient précédemment approuvé une «feuille de route» censée stabiliser la situation à Manbij libérée par des formations kurdes du joug de Daech* en juin 2016.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
Caricatures de Mahomet: Daech «prépare des attentats en Europe à Noël», selon un ex-agent du MI6
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
«Blocage total»: l’annonce de Macron d’une plateforme de signalement des discriminations provoque la colère
Tags:
patrouille, base militaire US, Daech, Sputnik, Forces démocratiques syriennes (FDS), Kobané, Hassaké, Deir ez-Zor, Raqqa, Ankara, Washington, États-Unis, Minbej, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook