International
URL courte
2134
S'abonner

Grâce à la carte des Caraïbes établie par l’astronaute américain Gordon Cooper il y a plus de 50 ans lors de son vol à bord de la capsule Faith 7, le chasseur de trésors Darrell Miklos a réussi à localiser plusieurs épaves recelant des trésors dont la valeur pourrait atteindre des milliards de dollars.

Pièces d'or
© REUTERS / 1715 Fleet - Queens Jewels
La carte établie par l'astronaute de la NASA Gordon Cooper lors de son vol dans la capsule Faith 7 en 1963 est aujourd'hui utilisée pour déterminer l'emplacement de vaisseaux naufragés dont les épaves peuvent contenir des trésors, indique la chaîne de télévision Fox News.

Selon la chaîne, l'objectif de l'expédition de M.Cooper consistait en la collecte de données sur de potentielles menaces nucléaires pour la sécurité des États-Unis. En dehors de sa mission principale, l'astronaute a fait une carte des Caraïbes sur laquelle il a indiqué plus d'une centaine de sites où pourraient se trouver des épaves.

Avant son décès en 2004, M.Cooper a transmis cette carte à son ami Darrell Miklos, spécialiste de l'histoire des naufrages à Discovery. En 2017, cette chaîne de télévision a diffusé une série d'émissions intitulée Cooper's Treasure.

Grâce à cette carte, M.Miklos a localisé près des Bahamas onze sites de naufrage de navires de l'époque des Grandes découvertes probablement chargés d'or, d'argent et d'autres objets précieux, trésor dont le montant pourrait atteindre des milliards de dollars.

Pour explorer ces sites, les chercheurs de trésors veulent utiliser des sous-marins de poche équipés de détecteurs de métaux.

Lire aussi:

Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Une rivière en crue emporte un camion dans le Gard – vidéo
Tags:
épave, carte, argent, or, chasse aux trésors, navires, astronautes, NASA, Caraïbes, Bahamas, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook