International
URL courte
5141
S'abonner

Afin réduire la pollution, les autorités de Venise ont décidé de mener une expérience écologique en faisant marcher les transports en commun à l'huile d'olive recyclée.

Selon les accords avec la municipalité, la compagnie de transport et la compagnie énergétique de Venise, les vaporetto (sortes de bus sur l'eau, le transport principal à Venise) marcheront dorénavant à l'huile d'olive ou toute autre huile végétale.

Les vaporetto qui circulent dans la ville pratiquement 24 heures sur 24, consomment beaucoup de carburant. Selon l'administration de Venise, le passage à l'huile d'olive permettra de réduire sensiblement la pollution.

Les restaurateurs locaux qui proposent souvent aux visiteurs des fritures de fruits de mer, recueillent l'huile d'olive usée pour l'envoyer au recyclage. L'huile est d'abord filtrée et envoyée ensuite à l'usine de transformation biologique qui se trouve à Porto Marguera. L'huile est alors transformée en bio carburant.

L'expérience qui a demandé un investissement de 600.000 euros devrait durer jusqu'au mois d'octobre.

Lire aussi:

L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Sectarisme, boycott et chasse aux sorcières dans les universités: la France à la mode US?
Un commissariat de police attaqué aux cocktails Molotov dans le Lot
Des photos d’employés des pompes funèbres pendant l’enterrement de Maradona scandalisent l’Argentine
Tags:
huile d'olive, carburant biologique, Venise
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook