Ecoutez Radio Sputnik
    Des gardes-frontières des États-Unis

    Une Française a traversé par erreur la frontière Canada-USA et passe 2 semaines en prison

    © AP Photo/ Eric Gay
    International
    URL courte
    13124

    Une touriste française qui a traversé accidentellement la frontière entre les États-Unis et le Canada lors d'un jogging a été envoyée dans un centre de détention américain à 200 km de distance où elle est demeurée pendant deux semaines avant d'être libérée.

    Cedella Roman, 19 ans, a été appréhendée par les gardes-frontières américains à White Rock, près de Vancouver, après avoir pénétré illégalement dans le pays, relate The Independent.

    ​Elle a dit qu'elle n'avait vu aucun signe marquant la frontière alors qu'elle courait le long de la plage avant de descendre sur un chemin pour prendre une photo du soleil couchant, quand deux policiers l'ont arrêtée.

    Elle a été menacée d'une interdiction de cinq ans d'entrée aux États-Unis. Les policiers lui ont expliqué qu'ils ne pouvaient pas la libérer parce qu'elle avait été enregistrée sur des caméras de surveillance.

    Mme Roman n'avait aucune pièce d'identité sur elle quand elle a été arrêtée, ce qui a encore compliqué sa situation. Elle a été transférée dans un centre de détention à Tacoma, à 200 km au sud de l'endroit où elle avait rencontré les officiers pour la première fois.

    «Ils m'ont mis dans un véhicule en cage et m'ont amenée dans leur établissement. Ils m'ont demandé d'enlever toutes mes affaires, ainsi que mes bijoux; ils m'ont fouillée complètement.»

    Sa mère lui a ensuite apporté son passeport et son permis d'études pour prouver son identité et son droit d'être au Canada. Toutefois, le personnel du centre a déclaré que les autorités canadiennes de l'immigration devraient valider les documents avant de libérer la détenue, ce qui a mené à un séjour de deux semaines dans l'établissement.

    Lire aussi:

    «Qu’est-ce qu’on fait avec des personnes qui vont fuir les États-Unis?»
    Après avoir déclenché une guerre commerciale, Trump montre du doigt le Canada
    «Justin se pose en victime»: Trump réattaque Trudeau sur Twitter
    Tags:
    frontière, États-Unis, Canada
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik