International
URL courte
705
S'abonner

Un véhicule a délibérément heurté la façade vitrée du journal néerlandais De Telegraaf cette nuit à Amsterdam. Le suspect est toujours recherché par la police.

Une camionnette de livraison a foncé dans le siège social du journal néerlandais De Telegraaf aux premières heures de la journée de mardi, à Amsterdam, relate Reuters.

La police a qualifié l'acte de délibéré, même si aucune victime n'est à déplorer. Au moment de l'attaque, le bâtiment était vide à l'exception d'un gardien de sécurité.

La scène s'est déroulée à la périphérie d'Amsterdam vers 04 heures du matin (02H00 GMT). Après avoir heurté la façade du journal, le véhicule a pris feu.

Le conducteur s'est échappé dans une autre voiture, probablement conduite par un complice, a indiqué la police. Les deux suspects étaient toujours dans la nature mardi matin.

​Le rédacteur en chef, Paul Jansen, a affirmé que les motifs de l'assaillant n'étaient pas clairs. «Malheureusement, le journalisme a été plusieurs fois la cible d'attaques», a-t-il déclaré. «C'est une source de grande préoccupation, mais nous ne serons pas intimidés.»

Le Premier ministre Mark Rutte a qualifié sur Twitter l'attaque de «gifle à la presse libre et à la démocratie néerlandaise».

De Telegraaf est le plus grand quotidien des Pays-Bas, spécialisé dans le sport et la criminalité.

La semaine dernière, une roquette a été tirée contre un autre bureau situé dans la même partie d'Amsterdam, qui abrite plusieurs magazines. L'incident n'avait pas fait de blessés. Un homme de 41 ans a été arrêté.

Lire aussi:

Un garde-pêche roué de coups et blessé à l’œil par des jeunes qui fumaient une chicha
La France renforcera temporairement sa présence militaire en Méditerranée orientale, déclare Macron
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Tags:
véhicule, journal, De Telegraaf, Amsterdam, Pays-Bas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook