Ecoutez Radio Sputnik
    Total

    La demande en gaz laissera le pétrole de côté, selon Total

    © AFP 2018 FRED DUFOUR
    International
    URL courte
    1170

    La consommation de gaz au niveau mondial augmentera plus rapidement que celle du pétrole, estime le président du groupe Total, Patrick Pouyanné. Cela explique la stratégie de l’entreprise française, qui entend devenir l’un des plus grands producteurs de gaz naturel liquéfié.

    Le marché gazier s'accroîtra plus rapidement que celui du pétrole au cours des deux décénnies à venir, a déclaré lundi Patrick Pouyanné, le président de l'entreprise pétrolière et gazière française Total, qui a participé au World Gas Conference à Washington, informe Reuters. Selon lui, la consommation de gaz pendant cette période peut augmenter de deux pour cent par an, tandis que celle du pétole n'atteindrait que 1,5 pour cent par an.

    Il a expliqué cette tendance par la production bon marché du gaz de schiste aux États-Unis, ainsi que par la hausse de la demande en Asie. La Chine a récemment menacé d'introduire des droits de douane de 25% sur les produits pétroliers en provenance des États-Unis, sans inscrire le GNL sur cette liste.

    Cette dynamique peut expliquer la décision de Total d'acquérir les actifs d'Engie dans le secteur du gaz naturel liquéfié. Un accord respectif a été signé entre ces deux entreprises françaises en novembre dernier. Par conséquent, après l'accomplissement de l'acquisition qui doit avoir lieu en juillet, la part de Total sur le marché mondial du GNL sera de 10%. Pour l'heure, elle ne représente que 6% de la production mondiale.

    Lire aussi:

    Flexibilité du transport du gaz naturel liquéfié: chance ou menace pour l’Europe?
    Les perspectives pétrogazières des USA sont gonflées au détriment de la Russie
    Du gaz liquéfié russe arrive enfin aux États-Unis
    Tags:
    gaz naturel liquéfié (GNL), gaz, pétrole, Total, Patrick Pouyanné, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik