Ecoutez Radio Sputnik
    Un F-35 américain

    Pourquoi les USA restaurent-ils les anciens aéroports du bloc de l'Est?

    © AFP 2018 Keith Simmons / US NAVY
    International
    URL courte
    24152

    L'Otan continue de s'approcher des frontières de la Russie, cette fois en essayant de créer un réseau ramifié d'aérodromes en Europe de l'Est, selon un expert militaire.

    Les États-Unis font restaurer les aérodromes construits à l'époque soviétique en Europe de l'Est afin d'endiguer la Russie, a déclaré l'expert militaire Iouri Knoutov dans une interview accordée à RT.

    Selon le spécialiste, les États-Unis, conscients des insuffisances dans les armées européennes, veulent augmenter les possibilités de l'aviation de combat. C'est pour cela que le Pentagone modernise les aérodromes près des frontières russes.

    L'expert a également fait remarquer que l'attitude hostile de Washington envers Moscou n'avait pas d'explication logique.

    «C'est un acte de pression militaire sur notre pays. Le programme américain semble être complètement inadapté à l'actuelle situation militaire et politique. L'invasion par la Russie d'un pays faisant partie de l'Alliance, c'est un délire et une fantaisie qui ne trouvent pas d'explication logique même en Occident. Toutefois, les troupes de l'Otan, se servant de ce prétexte, s'approchent des frontières de la Russie», a déclaré l'expert.

    L'interlocuteur de RT est persuadé que les États-Unis sont en train de provoquer une nouvelle course aux armements, ce qui va à l'encontre des intérêts de la Russie. Toutefois, la Russie est capable de riposter dignement à Washington pour le renforcement de l'infrastructure aérienne en Europe.

    Plusieurs médias américains ont annoncé que la Maison Blanche pouvait débloquer en 2019 828 millions de dollars pour endiguer la Russie. Le gros de ce montant serait dépensé pour la modernisation d'aérodromes afin de créer un réseau ramifié pour les avions américains près des frontières russes.

    L'Otan ne cesse d'avancer vers les frontières de la Russie, violant ainsi la promesse qu'elle avait elle-même faite au Kremlin en 1990, consistant à ne pas s'élargir à l'Est. La Russie, elle, qualifie l'expansion de provocation et affirme qu'il est dangereux de déstabiliser l'équilibre des forces sur le continent européen. Vladimir Poutine a de son côté assuré que l'État russe n'envisageait pas de se livrer aux hostilités, mais restait déterminé à défendre ses intérêts de manière civilisée. Selon lui, c'est l'expansion de l'Otan et le déploiement du bouclier antimissile américain en Europe qui représente une menace pour la sécurité de la Russie et de ses citoyens.

    Lire aussi:

    Ces chemins de fer soviétiques qui ne laissent pas passer les troupes de l’Otan
    L'Otan près des côtes norvégiennes, un signal pour la Russie, selon la Marine US
    Otan: une provocation de plus contre la Russie?
    Tags:
    aérodrome, Europe de l'Est, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik