Ecoutez Radio Sputnik
    AGM-114 Hellfire

    Un héritier au «Feu de l’enfer»: Lockheed Martin livrerait un nouveau missile à l’armée US

    CC BY-SA 2.0 / LH Wong / AGM-114 Hellfire Anti-Tank missiles and Hydra 70mm rockets
    International
    URL courte
    1117

    L’armée américaine sera bientôt dotée du missile air-sol dernier cri Joint Air-to-Ground Missile (JAGM) fabriqué par Lockheed Martin, selon le site Defense News.

    Le missile air-sol obsolète AGM-114 Hellfire (feu de l'enfer en anglais) actuellement en service dans l'armée américaine sera bientôt remplacé par le Joint Air-to-Ground Missile (JAGM) de Lockheed Martin, a annoncé le site Defense News.

    Au cours de ces 24 derniers mois, le JAGM a été testé sur toutes les plates-formes, notamment sur les avions, les hélicoptères et les drones.

    Ce missile dernier cri dispose d'un nouveau système de guidage. Son viseur combine un laser semi-actif avec des capteurs radar à ondes millimétriques qui lui permettent d'affronter des cibles terrestres et maritimes stationnaires et mobiles par mauvais temps ou dans des conditions obscures.

    Lockheed Martin a annoncé avoir entamé la fabrication des JAGM en petite série. Aux termes du contrat avec les forces armées américaines, le constructeur leur livrera 2.631 missiles JAGM. La première livraison est prévue pour la fin de 2019.

    Lire aussi:

    Washington envisage d’équiper les destroyers de l’US Navy d’armes laser
    Des drones britanniques largueraient des bombes à vide controversées en Syrie
    Le Pentagone aurait commandé un missile hypersonique analogue au Kinjal russe
    Tags:
    missiles air-sol, Joint Air-to-Ground Missile (JAGM), AGM-114 Hellfire, Lockheed Martin, Forces armées des Etats-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik