International
URL courte
13606
S'abonner

Pendant la guerre froide, époque de confrontation entre les mondes capitaliste et communiste, les batailles ne se déroulaient pas à l'intérieur des frontières nationales des principaux protagonistes, les USA et l'URSS, mais dans des régions parfois très éloignées de Moscou et de Washington.

Bien évidemment, nous ne savons pas tout des batailles de la guerre froide — et ce ne sera jamais le cas. Dans le même temps, le public mondial connaît bien l'épisode surnommé «crise des missiles de Cuba», écrit le quotidien Zvezda. En octobre 1962, l'humanité était au bord du gouffre nucléaire. Mais les circonstances d'évolution d'une autre crise qui menaçait l'Univers d'une catastrophe ont été révélées bien des années après.

Israël entre la victoire et la défaite

Après la victoire écrasante contre l'Égypte dans la guerre des Six jours en 1967, Israël a été frappé d'une épidémie d'euphorie totale. Le triomphe avait également un effet hypnotisant sur le gouvernement du pays, qui a conclu que les Arabes avaient perdu leur potentiel offensif et, dans un avenir prévisible, étaient incapables de reconstituer leurs forces armées. Le vertige des succès militaires a cédé la place à la quiétude et, après l'attentat contre les sportifs israéliens aux JO de Munich, les services secrets se sont concentrés sur la lutte contre le «terrorisme arabe» en cessant de prêter attention à l'information en provenance des sources des pays arabes voisins.

À la création de cette illusion ont également contribué des conseillers soviétiques au renseignement basés au Caire. Ils ont mis au point un plan de désinformation des Israéliens qui a été méthodiquement appliqué par les Égyptiens à partir de 1970.

Les Égyptiens fournissaient de fausses informations sur la situation dans l'armée aux journalistes qui venaient au Caire, soulignant en permanence l'incapacité des Arabes à maîtriser le matériel militaire soviétique.

L'Égypte a utilisé cette tactique pendant six ans, et en octobre 1973 elle a porté ses fruits. Avec l'aide de l'URSS, le pays a recréé une armée dotée des armements offensifs les plus modernes.

Lire aussi:

Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995
La police biélorusse ouvre le feu, avec des fusils à pompe, sur des personnes criant depuis leurs balcons
Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
Tags:
guerre mondiale, nucléaire, Proche-Orient, URSS, Israël, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook