International
URL courte
27365
S'abonner

Donald Trump serait disposé à mettre à profit sa rencontre avec Vladimir Poutine pour parvenir à des accords qui permettront d’évacuer les forces américaines de Syrie le plus vite possible, selon la chaîne de télévision CNN.

Le Président américain se propose de profiter de sa rencontre avec son homologue russe pour aboutir à des accords qui aideront à retirer dans les meilleurs délais les troupes américaine de Syrie, a annoncé la chaîne CNN en se référant à des sources diplomatiques.

Selon les sources de CNN, Donald Trump a abordé la question du retrait américain de Syrie lors de sa rencontre à la Maison-Blanche avec le roi de Jordanie Abdallah II.

Les sources ont fait savoir que conformément au plan de Donald Trump, les États-Unis permettront aux autorités syriennes de reprendre le contrôle du territoire le long de la frontière jordanienne à condition qu'en échange la Russie garantisse que Damas ne persécutera pas les radicaux basés dans la région et les laissera partir.

Donald Trump souhaite également que la Russie mette en place une zone de désescalade dans le sud-ouest de la Syrie, dont l'accès sera interdit aux forces pro-iraniennes. L'éviction de l'Iran de la Syrie étant un élément clé du plan Trump sur «le retrait de la Syrie», selon les sources.

Vladimir Poutine et Donald Trump
© REUTERS / Carlos Barria
Jeudi en début d'après-midi, Moscou et Washington ont annoncé que le Président russe Poutine rencontrerait son homologue américain Trump le 16 juillet prochain à Helsinki.

Il s'agit de la première réunion bilatérale entre les deux dirigeants organisée en dehors d'un sommet international. Il y a un an, Vladimir Poutine et Donald Trump se sont rencontrés en marge du sommet du G20 à Hambourg, après quoi ils se sont brièvement entretenus dans le cadre du sommet de l'APEC au Vietnam en novembre 2017.

Lire aussi:

Crise du Covid: «leur stratégie de déni ne fait que renforcer la défiance des Français à l’égard des politiques»
Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
Marseille: manifestation contre les nouvelles mesures sanitaires - vidéo
20 pompiers accusés de viols sur une adolescente: la mère de Julie enrage contre la justice
Tags:
retrait, roi Abdallah II, Vladimir Poutine, Donald Trump, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook