International
URL courte
9194
S'abonner

Le porte-parole de la présidence russe s'est déclaré «surpris» par les rapports selon lesquels Donald Trump souhaiterait conclure un accord sur la Syrie avec son homologue russe.

Le Kremlin n'est pas en mesure de dire sur quoi se basent les informations sur la volonté de Donald Trump de «conclure un accord» sur la Syrie avec Vladimir Poutine, a déclaré vendredi le porte-parole de la présidence russe Dmitri Peskov.

«Je ne comprends pas sur quoi est basé ce rapport de CNN […]. On ne peut qu'être surpris», a indiqué le porte-parole

Dans le même temps, la partie russe est persuadée que les deux dirigeants discuteront de la crise syrienne de manière approfondie. «Une conversation substantielle est prévue», a promis M.Peskov.

Jeudi 28 juin, la chaîne de télévision CNN se référant à des sources diplomatiques a annoncé que le Président américain avait l'intention d'atteindre un accord avec son homologue russe qui permettrait de retirer les troupes américaines de Syrie le plus vite possible.

Vladimir Poutine et Donald Trump doivent s'entretenir le 16 juillet prochain dans la capitale finlandaise Helsinki. Il s'agira de la première réunion bilatérale des deux dirigeants organisée en dehors d'un sommet international.

Il y a un an, MM. Poutine et Trump se sont rencontrés en marge du sommet du G20 à Hambourg, après quoi ils se sont brièvement entretenus dans le cadre du sommet de l'APEC au Vietnam en novembre 2017.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Premier mort lors des manifestations à Minsk
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
Tags:
sommet, accord, Dmitri Peskov, Donald Trump, Vladimir Poutine, Syrie, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook