International
URL courte
456
S'abonner

Après avoir été critiquée par des internautes pour l'inscription «Ça m'est vraiment égal. Et vous?» sur la veste qu’elle portait en montant dans l'avion qui allait l'emmener au Texas à la rencontre d'enfants d’immigrants clandestins, Melania Trump a choisi une tenue plus discrète pour sa visite en Arizona le 28 juin.

Le 28 juin, une semaine après sa visite dans un centre de rétention pour enfants d'immigrants clandestins séparés de leurs parents au Texas, Melania Trump a rencontré le personnel du Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis (CBR) et du United States Marshals Service (USMS) dans la ville de Tucson, en Arizona, annonce le portail Vanity Fair.

La veste avec l'inscription «Ça m'est vraiment égal. Et vous?» sur le dos, que portait Mme Trump en montant dans l'avion qui l'emmenait au Texas a provoqué les critiques d'internautes. Cette fois, sa tenue n'a pas suscité de commentaires. Les utilisateurs de la Toile ont été plus enclins à discuter de la politique migratoire de Donald Trump que du pantalon blanc et de la chemise noire de la Première dame.

​À Tucson, son cortège a croisé plusieurs dizaines de manifestants.

La porte-parole de Mme Trump, Stephanie Grisham, a indiqué que la Première dame était préoccupée par le sort des enfants des immigrés illégaux.

«Elle se soucie profondément des enfants. Elle préconise des soins de qualité pour les enfants, qui sont dans des circonstances difficiles», a déclaré Mme Grisham.

La semaine dernière, une veste avec l'inscription «Ça m'est vraiment égal. Et vous?» portée par Melania Trump lors de sa visite au Texas pour rencontrer des enfants d'immigrants illégaux séparés de leurs parents a provoqué la réaction controversée sur les réseaux sociaux et dans les médias. Ce scandale s'est déroulé alors que déferle une vague de critiques suscitées par la politique de «tolérance zéro» contre l'immigration clandestine menée par l'administration Trump. Selon les autorités américaines, les arrestations systématiques d'illégaux à la frontière avec le Mexique ont conduit, depuis la mi-avril, à séparer 2.342 enfants de leurs parents.

Après une indignation massive face à la mise en œuvre de la politique de la «tolérance zéro», le Président américain a signé le 20 juin un décret selon lequel les parents migrants et leurs enfants doivent être retenus ensemble.

Lire aussi:

Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Tags:
frontière, migrants, politique migratoire, enfants migrants, enfants, immigration clandestine, immigration, visite, Melania Trump, Donald Trump, Mexique, Arizona, Texas, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook