Ecoutez Radio Sputnik
    Un avion d'EasyJet

    Bagarre sur un vol d’EasyJet: un steward en sang, agressé par un passager (images)

    © AFP 2019 DENIS CHARLET
    International
    URL courte
    21664

    Une passagère d'un vol EasyJet au départ de Roissy-Charles-de-Gaulle a publié des images du violent incident qui a opposé dans l'appareil un autre voyageur, le personnel de bord et la police de l'aéroport.

    C'est une passagère, Emma, qui a posté des images d'une rare violence de ce qui s'est passé à bord d'un vol d'EasyJet au départ de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. On y voit un steward en sang, blessé par les coups donnés par un voyageur.

    Selon The Sun, l'incident s'est produit lorsque le vol, à destination de Palma de Majorque, a été retardé de plusieurs heures.

    «Certaines personnes ont bu de l'alcool dans le terminal en attendant notre vol», a déclaré l'un des témoins.

    Lorsque les passagers sont montés à bord de l'avion, l'équipage a demandé à quatre d'entre eux de quitter l'appareil à cause de leur comportement inapproprié, a affirmé le journal. C'est lorsque les policiers escortaient ces quatre passagers qu'une cinquième personne a agressé un membre du personnel de bord, lui donnant un coup de tête, selon The Sun.

    Les passagers se sont dits choqués par cette violence, mais aussi par la réaction d'Easyjet.

    «Nous avons tous été escortés par la police à l'aéroport et laissés à 3 heures du matin sans logement et sans nourriture», a déclaré l'un d'eux.

    Un autre a confié que l'avion avait été retardé de plus de 13 heures au total.

    Dans un communiqué envoyé à Sputnik, la compagne aérienne a réagi à cet incident «extrêmement pénible pour l'équipage et les passagers à bord». «Nous faisons tout notre possible pour soutenir les membres d'équipage qui ont été soumis à ce comportement inacceptable», a ajouté EasyJet. Le transporteur aérien a aussi fait savoir que le fauteur de troubles avait été arrêté par la police et promettait de faire «le nécessaire pour que des poursuites soient engagées».

    Lire aussi:

    Versailles sous des nuages épais de fumée à cause d'un incendie (vidéos)
    Le préfet de Paris aurait demandé de démuseler les chiens d'attaque pour l'acte 24
    Les ouvriers travaillant à Notre-Dame ont gravement violé une interdiction explicite
    Tags:
    bagarre, vol, aéroport, police, The Sun, EasyJet, Majorque, Roissy, Paris
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik