Ecoutez Radio Sputnik
    production de pétrole

    Que signifie la proposition de Trump à Riyad d’augmenter sa production pétrolière?

    © AP Photo / Hasan Jamali
    International
    URL courte
    11220

    La demande faite par Donald Trump au roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud d'accroître la production de pétrole de l’Arabie saoudite peut être considérée comme un ordre donné à Riyad de quitter l’OPEP, a déclaré le 30 juin Hossein Kazempour Ardebili, représentant de l’Iran à cette organisation.

    Le représentant de l'Iran à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), Hossein Kazempour Ardebili, a commenté le 30 juin la demande que Donald Trump a soumise à l'Arabie saoudite d'augmenter sa production pétrolière.

    «Si l'on met de côté le fait que l'Arabie saoudite n'a aucune capacité pour augmenter sa production de pétrole, cette demande peut être considérée comme un ordre donné au royaume de quitter l'OPEP», a déclaré M.Ardebili cité par l'agence Shana.

    Il a ajouté que lors de la 174e réunion du Conseil des ministres de l'OPEP, qui a eu lieu le 22 juin à Vienne, les membres de cette organisation avaient décidé de respecter l'accord l'OPEP+.

    Le 30 juin, Donald Trump a fait savoir sur son compte Twitter qu'il avait demandé au roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud d'accroître le volume de la production saoudienne pétrolière et que le monarque avait accepté cette proposition.

    En novembre 2016, un mémorandum sur la baisse de la production de pétrole de 1,8 million de barils par jour a été signé par les membres de l'OPEP et d'autres grands pays producteurs afin de maintenir le cours de cette matière première. Cet accord avait alors été conclu pour le premier semestre de 2017, puis, en mars 2017, avait été prolongé jusqu'à la fin du mois de mars 2018. Au mois de novembre 2017, ses signataires l'ont encore une fois prolongé jusqu'à la fin de l'année 2018. Le 23 juin 2018, à Vienne, les participants de l'accord ont décidé d'augmenter la production pétrolière d'un million de barils par jour.

    Lire aussi:

    Le Kremlin lève le voile sur la rencontre à Moscou avec le prince héritier saoudien
    Les compagnies pétrolières russes confirment leur volonté de respecter l’accord OPEP+
    Le destin de l’accord sur la baisse de production de pétrole décidé par l’OPEP
    Tags:
    roi, président, accord, pétrole, production petrolière, OPEP, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, Donald Trump, Vienne, Riyad, Téhéran, Iran, Arabie Saoudite, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik